Mundiya Kepanga rencontre les enfants : activité autour de l'art des plumes

Activité autour de l'art des plumes et des parures par Mundiya Kepanga pour les enfants et les familles. Exposition temporaire. Dimanche 21 avril 2024 de 14h30 à 16h.

Nicolas Seguel

L'an dernier, le chef papou Mundiya Kepanga a fait don au MEG d'une parure huli. Par ce geste, il a souhaité sensibiliser les publics à la question de la déforestation des forêts primaires de Papouasie Nouvelle-Guinée et à l'importance de prendre soin de son environnement.
Cette année, il revient au Musée le 21 avril 2024 pour rencontrer les publics autour de deux activité : une rencontre avec les enfants autour de l'art des plumes et la projection de son nouveau documentaire, Gardiens de la forêt, le temps des solutions.

Le dimanche 21 avril 2024, c'est aux enfants que le chef papou s'adresse! Lui qui a l'habitude de rencontrer les futures générations afin de les sensibiliser au respect de l'environnement, il va présenter l’art des parures de la forêt de la tribu des Huli de Papouasie-Nouvelle-Guinée. Mundiya dévoile la collection de graines, de plumes et de végétaux qui composent ses parures exclusivement créées à base de matériaux naturels provenant de la forêt. Il détaille la minutie de chacun des éléments constituant une parure similaire à celle qu’il a remise au MEG. S’il est de bonne humeur (ce qui est généralement le cas !), Mundiya va offrir très probablement à l’un et à l’une des participant-e-s de devenir son modèle et va les parer entièrement au cours de l’atelier: un honneur généralement réservé aux initiés et aux grands chefs !

Intervenants :

Mundiya Kepanga, chef papou de la tribu des Huli, il mène une vie traditionnelle au sein de son village, au cœur de l’une des forêts primaires du globe. Dans sa culture, on plante un arbre à chaque naissance, et on enterre chaque défunt au pied d’un arbre, puisque ce dernier est considéré comme un «frère». «Tant qu’il y aura des arbres, il y aura des hommes», aime à répéter comme ses ancêtres, Mundiya. Engagé pour la défense de l’environnement et particulièrement la forêt primaire de son pays, le leader traditionnel voyage depuis 2003 en Europe et donne des conférences à l'invitation de musées, de chercheurs ou d’établissements scolaires. Il est intervenu à de nombreuses reprises à l’occasion de colloques internationaux à Paris (COP21…), à Londres et à New York.

Traduction : Marc Dozier, photographe, réalisateur et fixeur, il consacre l’essentiel de son travail à la Papouasie-Nouvelle-Guinée. Son travail a donné lieu à la publication de nombreux livres et à la réalisation de documentaires.