Histoire et mémoire: l’espace public au cœur du débat

Genève coloniale?

Bibliothèque de Genève

Une fois réalisé le recensement dans l’espace public genevois des monuments et symboles qui font référence à des personnes ayant encouragé le racisme, l’esclavagisme ou le colonialisme, quelles initiatives mémorielles publiques et associatives imaginer pour faire face à cet héritage ?
Modération : Marie-Luce Desgrandchamps (UNIGE)
Gratuit, inscription obligatoire dès le 4 janvier 2024
Dans la limite des places disponibles
Inscrivez-vous!
Programme en partenariat avec la Haute école de musique, dont les étudiant·e·s vous offrent un accueil musical à 18h10
----------------------------------------
Si l’idéologie coloniale s’est développée durant le XIXe siècle dans de nombreux pays européens, elle fait face aujourd’hui à de sévères questionnements et légitimes remises en cause.
Entre restitutions du patrimoine présent dans les collections des musées, réflexions sur la toponymie urbaine, travaux sur le langage et la manière d’écrire, les sociétés actuelles lancent des débats sur la réception et l’interprétation de leurs passés.
Par l’entremise de ce cycle intitulé Genève coloniale? Mémoires et patrimoines, la Bibliothèque de Genève et la Maison de l’histoire de l’Université de Genève vous invitent au débat et à la réflexion.

A propos du lieu

http://www.ville-geneve.ch/plan-ville/bibliotheques/musee-voltaire/