La typographie, une architecture souple

Conférence animée par Philippe Apeloig, designer graphique

© Aatjan Renders

La typographie nous entoure dans l'espace urbain. Des miliers de messages irriguent notre regard. Les mots imprimés sur le papier ou ceux qui s'affichent sur des écrans sont comme des fragments d'une architecture en mouvement. Le graphiste a le rôle de mettre en page des lettres, de façonner des formes, là où précisément quelque chose d'inattendu surgit. A lui de créer un petit temps d'éblouissement qui peut nous émouvoir.

Organiser une mise en page c’est faire ressentir l’espace, c’est aussi lutter contre l’engourdissement du lecteur et ne pas laisser s’émousser la capacité d’étonnement. La composition d’un texte doit être élaborée pour que rien ne semble laissé au hasard. La disposition des signes typographiques s'apparente à la construction d'une architecture modulable où tout devient précis et singulier.