Spécial Journée Internationale des Droits des Femmes : atelier expression corporelle

Venez participer à un atelier d’expression corporelle pour la journée internationale des droits des femmes !

Culture

Quand on dit :
« une femme sur dix est victime de violences au sein du couple en France
250 femmes sont victimes de viol ou de tentative de viol chaque jour en France, soit 94000 femmes par an
80% des femmes en situation de handicap ont subi des violences
16% de la population a subi des violences sexuelles dans son enfance
553 000 agressions sexuelles ont lieu chaque annee en France
en 2019, en France, on compte 159 femmes mortes par la main de leur conjoint ou ex-conjoint
700 millions de jeunes filles dans le monde sont soumises au mariage force »
on dit
le corps force
le corps frappe
le corps secoue
le corps sali
le corps meprise
le corps meurtri
le corps saigne
le corps en souffrance
Contre cela, il y a les combats, multiples, pour s'opposer à la souffrance et faire legiferer.
Avoir le droit, c'est essentiel comme acquis social. Et pourtant ce n'est pas suffisant car se donner le droit à soi-même pour soi-même de faire ce que l'on desire peut être une epreuve tout aussi difficile.
Se donner le droit de s'habiller comme on veut Se donner le droit de danser
Se donner le droit de rire
Se donner le droit de dire non
Se donner le droit de parler ou de se taire
Se donner le droit de connaître son corps et d'en prendre soin Se donner le droit de respirer
Se donner le droit de prendre du plaisir
Se donner le droit d'aller à la rencontre d'autrui
Durant ces deux heures de partage, on se donnera le temps de faire un peu de tout cela. On tentera d'ouvrir nos propres fenêtres interieures pour donner corps et voix à nos rêves de liberation et de reconnaissance.

Mayalen Otondo
Les atteintes que subissent les femmes me mettent face a ma propre vulnerabilite et, travaillee par un sentiment d’injustice omnipresent, cela me pousse, en tant qu’interprete, danseuse et choregraphe, a faire de mon geste artistique un geste reparateur et un geste de lutte. Depuis plusieurs annees, je mene un travail de recherche sur les inegalites liees au genre et les representations du feminin.
J’utilise sans hierarchie ni frontiere le corps, le texte, les objets, les matieres, la musique, les installations scenographiques au service du geste scenique.
La recherche documentaire, l’exploration corporelle et les experimentations plastiques vont de pair et creent un reseau de correspondances dans lequel je navigue avec mes complices pour donner sens et forme aux sujets qui nous bouleversent. Depuis 2015, cette demarche a abouti a la creation de deux solos, Mayday et Point d’orgue, une piece collaborative Brute et une piece de groupe La part du ciel en cours de creation.
Parallelement aux creations, je mene un travail pedagogique aupres de professionnel.les et d'amateur.es pour diverses structures telles que les centres choregraphiques, les ecoles de theâtre, Pôles de cirque, lycees.