18 (titre provisoire)

La folie libératrice du bricolage

  • Culture

Claudio Stellato aime le bois. Après avoir fendu, fait valser, puis sculpté un stère entier de bûches dans La Cosa, il entreprend de nouveaux travaux de bricolage. Machines, outils, planches, radio… tout est prêt pour que les ouvriers, créatures mi-humaines, mi-animales, animent ce chantier comme des tableaux vivants. Mariant la précision de l’action et l’absurde des situations, le chorégraphe aime explorer la relation entre le corps et la matière. Il revisite et transforme les gestes de la construction : répété, ritualisé, le mouvement se fait danse, se fait cirque. Et qu’importe le résultat de ces bricoleurs de génie. Tant qu’ils dansent.

performance , création