(évènement solidaire) Biennale TRACES, histoire, mémoires et actualités des migrations en Auvergne-Rhône-Alpes

Cette année, ce sont prêt de 120 événements qui seront organisés dans toute la région Auvergne-Rhône-Alpes par le Réseau Traces, afin de questionner les migrations d'hier et d'aujourd'hui

« RADIO TALAU, session 10, Maison d’Arrêt de la Talaudière »6 novembre 14h, La Talaudière, atelier et projection, par Radio Ondaine (détails)

Projection et table ronde radiophonique

Pour les détenus uniquement

 Un groupe de détenus va travailler autour du film  » Il était une fois en France » et de la biennale Traces, sur 5 demi-journées, et réaliseront ensuite, face à un public de détenus, une table ronde radio avec le réalisateur Dahmane Bouaziz et des représentants de Traces. Cette 10ème émission Radio Talau sera diffusée à l’ensemble de la Maison d’Arrêt de la Talaudière.

Radio Ondaine 90.9 Fm – www.radio-ondaine.frondaine@club-internet.fr – 04 77 61 47 96


“_Baraques, Villages nègres et Bidonvilles_” d’Oliver Chavanon et Frédéric Blanc

13 novembre 14h30 ET 18h30, Saint-Etienne, projections gratuites, avec la Cinémathèque de Saint-Etienne 20-24 rue Jo Gouttebarge, Laboratoire LLSETI de l’Université de Savoie Mont Blanc, revue ÉCARTS D’IDENTITÉ (http://traces-migrations.org/2018/09/26/baraques/)

Pendant trois ans, Frédéric Blanc anthropologue et Olivier Chavanon sociologue ont mené une recherche à partir d’archives et de témoignages sur les lieux oubliés de l’immigration, à Lyon et dans ses environs, où des milliers d’étrangers ont souvent été contraints de se loger dans des quartiers de baraques plus ou moins précaires, quartiers qu’à partir du milieu des années 1950 on nommera « bidonvilles ».


JOURNÉE TRACES, 14 NOVEMBRE 17h30-22h30: “Les Immigrés dans les luttes ouvrières, le tournant 68” – Cinémathèque de Saint-Etienne 20-24 rue Jo Gouttebarge: journée d’études (table-ronde et projections de films), 14 novembre, à Saint-Etienne, avec Michelle Zancarini-Fournel, Mohammed Ouaddane, Gremmos,

l’Association nationale Inter-réseaux Mémoires Histoire (AIMH)(http://traces-migrations.org/2018/09/27/cinematheque1411/)

17h30 : Accueil et PROJECTION D’EXTRAITS DE DOCUMENTAIRES :

18h30 : TABLE RONDE

20h30 : CONVERSATION, café, bar

21h : PROJECTION

Le Mouvement des Travailleurs Arabes ou mémoires de luttes immigrées de Dahmane Bouaziz (France, 2016)


“_Il était une fois en France_”, de Dahmane Bouaziz

15 novembre 14h30, Saint-Etienne, projection en présence des réalisateurs, à la Cinémathèque 20-24 rue Jo Gouttebarge de Saint-Etienne (http://traces-migrations.org/2018/09/26/en-france/))

Au début des années 80, de jeunes étudiants maghrébins posent les premiers jalons du Mouvement Beur. Baignée par la mouvance gauchiste, cette Seconde Génération tente de s’émanciper et de sortir du ghetto social et mental dans lequel elle survit depuis longtemps. Ce mouvement a aujourd’hui 20 ans : quel est son héritage ?

L’autre côté de l’espoir”, d’Aki Kaurismäki

16 novembre 18h30, gratuit, Saint-Etienne, projection, avec la Cimade Saint-Etienne/Festival Migrant’Scène, Cinémathèque 20-24 rue Jo Gouttebarge de Saint-Etienne (http://traces-migrations.org/2018/09/26/kaurismaki/)

Khaled, un jeune Syrien, débarque sur le sol finlandais un peu par accident. Il se rend dans un poste de police pour y faire officiellement une demande d’asile qui lui est refusée. Khaled Il trouve alors refuge dans un local à poubelles, et croise le chemin de Wikström, un Finlandais en pleine crise de la cinquantaine.


« LIBRE » de Michel Toesca

16 novembre 20h30,Au Cin’étoile, 1 route d’Augel St Bonnet le Château, 6,50€ plein tarif, 5€ réduit, 4€ moins de 16 ans Projection, par le cinéma Cin’étoile, association Abri’Toit 42 (http://traces-migrations.org/2018/09/25/toesca/)

« Noirs migrants » de David Mala Kini

16 novembre 18h30,gratuit, La Maison Rouge, 7 rue Paul Appel (quartier Carnot-Crêt de Roc),Saint-Etienne, Lecture et discussion, par Les Moyens du Bord (http://traces-migrations.org/2018/09/26/mdb2/)

Lecture d’extraits par Marie-Hélène Mathieu et Benoît Maire suivie d’un débat, en présence de l’auteur

 Notre culture occidentale n’a aucun secret pour David Mala Kini, ancien étudiant en lettres modernes et anglais à l’université de Kinshasa. Mais c’est son engagement pour défendre et sauver son pays gangrené de 1000 maux qui l’a mis en situation de danger de mort et l’a obligé à fuir la RDC sans pouvoir dire au revoir aux siens.

Quelle santé mentale il faut pour avoir vécu tout ça !

David Mala Kini a obtenu le droit d’asile et le statut de réfugié en oct 2017.


Centre social Cré’Actifs, Espace Albert Camus :

Contact : site Internet www.cre-actifs.fr ; téléphone : 04 77 94 14 87 ; mail : contact@cre-actifs.fr

20 novembre 19h, gratuit, Le Chambon-Feugerolles, Projection en présence de Violaine Harchin : “Les Chebabs de Yarmouk » (http://traces-migrations.org/2018/09/25/chebabs/)

Les « CHEBABS » de Yarmouk, c’est avant tout une bande de potes, qui se connaissent depuis l’adolescence dans le plus grand camp de réfugiés palestiniens du Moyen Orient, créé en Syrie en 1957, ils partagent leur quotidien, se cherchent un avenir.

En mars 2011, éclate la Révolution en Syrie. Le camp sera en grande partie détruit, leur vie bouleversée. Le film, tourné juste avant, cristallise leurs derniers moments, ensemble, à Yarmouk.

23 novembre 19h,gratuit A l’Espace Albert Camus,5 Allée des Pyrénées, 42500 Le Chambon-Feugerolles, Projection : “Calabria” (http://traces-migrations.org/2018/09/25/calabria/)

CALABRIA est un road movie en corbillard. Après la mort d’un émigré calabrais venu travailler en Suisse, deux employés des pompes funèbres, Jovan et José, eux-mêmes émigrés, traversent l’Italie du nord au sud pour rapatrier le corps du défunt jusque dans son village d’origine. Ensemble, ils sont confrontés aux surprises et aux imprévus du voyage. C’est l’occasion de rendre hommage au mort et de profiter de la vie.


Radio Dio, Smac le FIL :

21 novembre,et durant le mois de novembre, St-Etienne, Afterwork, musique : «émissions spéciales Traces »(http://traces-migrations.org/2018/09/26/radio-dio/)

> Le jeudi 18 octobre de 12h à 13h (rediffusions 19h et lendemain 8h)

Emission en direct spéciale présentation Traces 2018, dans le cadre des programmes radio Gremmos

> Semaine radiophonique balisée Traces du 29 octobre au 2 novembre 2018

Émissions spéciales en lien avec les projets/actions/collectifs présents et partenaires sur l’édition 2018 :

Lundi 29/10 12h/19h**Mardi 30/10 8h/12h/19h**Mercredi 31/10 8h/12h/19h**Jeudi 1/11 8h/12h/19h*****Vendredi 2/11 8h**Samedi *3/11 11h/15h

> MERCREDI 14 NOVEMBRE 2018 17H30, Journée Traces “Les Immigrés dans les luttes ouvrières, le tournant 68” – Cinémathèque de Saint-Etienne

Présence sonorisation et captation radiophonique des échanges.

Emission report dès le lendemain sur les ondes jeudi 15/11 à 12h (+rediff. 19h et vendredi 16/11 à 8h).

Mercredi 21 novembre, à 18h, Le FIL – 20 boulevard Thiers à SAINT-ÉTIENNE, gratuit :

Afterwork avec Sélam

Sélam, pépinière d’initiatives solidaires, qui propose des projets et des activités socio-culturelles aux personnes en situation de migration.

Entre Rabat et Saint-Etienne, Selam développe des projets socio-culturels portés par des personnes en situation de migration. La musique y tient une place centrale et a donné naissance à une production discographique via un EP, véritable témoignage de la combativité et du talent d’une jeunesse en mouvement.


«_Poésies de René Depestre_» 22 novembre 20h30, 5€,Au Café le Remue Méninges,43 rue Michelet, 42 000 Saint-Etienne, Lecture-spectacle, par la Cimade Saint-Etienne/Festival Migrant’Scène (http://traces-migrations.org/2018/09/25/depestre/)

René Depestre est un poète, romancier et essayiste Haïtien. Il publie en 1945 ses premiers vers dans le recueil « Étincelles ». Engagé dans la vie politique, très proche des mouvements de la décolonisation, il sera expulsé de pays en pays et vivra en exil en France et à Cuba. Gaston Richard vous propose la lecture d’une sélection de ses textes.


«Des femmes prennent la parole» 24 novembre 15h, gratuit, Salle Descours, 20 rue Descours (quartier Tarentaize),Saint-Etienne, Lecture d’écrits, suivie d’un débat animé par Djamila Zeghbab, par l’association Les Moyens du Bord, AGIRabcd, Terrain d’Entente (http://traces-migrations.org/2018/09/26/mdb1/)

Des femmes venues du Maghreb ou de l’Europe de l’Est prennent la parole.

Les Dames de la colline au cours de leur atelier d’apprentissage du français ont raconté puis mis en forme un moment important de leur vie, avec en final une petite publication.

Le Café des Femmes de Terrain d’Entente œuvre à l’écriture d’un livre. Des histoires de vie portées par la volonté de rester fortes et vivantes face à la dureté de la vie.

A propos du lieu

place jean Jaures 42000 SAINT-ETIENNE