Danças Ocultas

Musiques du monde.

Avec ses accordéons diatoniques, le quatuor Danças Ocultas a placé la petite ville d’Águeda sur la carte du Portugal.
Depuis 30 ans, il n’a de cesse de renouveler la perception de cet instrument traditionnel, revendiquant une musique permettant d’atteindre une certaine élévation et une communion spirituelle. Les quatre compères jouent avec tous les aspects de leurs pianos à bretelles : la rythmique du son des soufflets comme des accords, l’enchevêtrement des mélodies, la réinterprétation et le détournement de thèmes issus du folklore comme du tango nuevo... Si leur nom touche au mystère (danses cachées), c’est qu’ils s’attachent à faire entendre de nouveaux motifs, au magnétisme diablement efficace.