« À corps défendant »

Exposition de Karim Kal et de Nengi Omuku

Cette exposition permet de faire dialoguer le travail et les recherches de deux artistes qui ne se connaissent pas mais dont les champs d’investigation peuvent se faire écho : ici, ce sont les toiles colorées et habitées de Nengi Omuku (née en 1987, vit et travaille à Lagos) qui répondent aux images photographiques désincarnées et quasi-abstraites de Karim Kal (né en 1977, vit et travaille à Lyon et Alger). Tous deux questionnent la façon dont les corps tentent de s’émanciper d’un cadre normatif, qu’il soit social, architectural ou politique.

A propos du lieu