Exposition "Picasso et l'exil"

Culture

  • Culture
  • Exposition
  • Tout Public
  • Collectivité
Photo de Picasso

Une histoire de l'art espagnol en résistance

Existe-t-il une culture littéraire et picturale spécifique chez un artiste émigré par choix, devenu un exilé malgré lui ?

Les Abattoirs, Musée - Frac Occitanie Toulouse proposent une exposition consacrée pour la première fois aux rapports entre Pablo Picasso et l'exil espagnol. Elle explore comment le bouleversement historique et personnel de l’exil a touché Picasso, et aussi nombre d'artistes qui lui étaient contemporains. En 1939, après trois ans de guerre et deux ans après la création de Guernica, 500 000 Espagnols traversent la frontière avant de transiter par des camps de réfugiés. Suite à ce que l'on a appelé la Retirada, leurs compatriotes qui résident à l'étranger, tel Picasso installé à Paris depuis 1900, deviennent de fait des exilés politiques.

L'exposition aborde ainsi l'engagement politique de Picasso, la création en exil et dans les camps d'internement, ainsi que la résistance culturelle, artistique et humaniste qui se poursuit dans l'après-guerre (expositions militantes d'artistes exilés de Paris à Prague, en passant par Toulouse, comités de soutien, tournée de Guernica pour la paix, nostalgie de l'exilé, etc.). Déployée sur trois étages des Abattoirs, l'exposition rassemble autour de Picasso, plus de 25 artistes de l'exil, et un volet contemporain comprend une vingtaine d'artistes dont certains appartiennent à la scène espagnole actuelle. Réalisée à l’occasion du 80e anniversaire de la Retirada, l'exposition se poursuit par ailleurs avec le programme "Je suis né étranger" qui propose près de 30 expositions d'art contemporain sur les thèmes de l’exil dans toute la région Occitanie.

\+ d'infos

Infos pratiques

Visites guidées : mercredi à 14h30, samedi à 15h, et 1er dimanche du mois à 12h30.

Entrée libre

About the venue

Musée d'Art Moderne et Contemporain Les Abattoirs est un lieu d'exposition d'art moderne et contemporain labellisé « musée de France » qui réunit un espace un musée d'art moderne, un centre d'art contemporain et le fond régional d'art contemporain, le Frac. Ses missions : diffuser, soutenir, promouvoir la création artistique moderne et contemporaine.Inauguré en 2000, le centre d'art contemporain de Toulouse tire son nom du lieu historique qu'il occupe : les anciens abattoirs, conçus en 1825 par l'architecte Urbain Vitry et inscrits aux monuments historiques en 1991. De caractère néoclassique, ils s'inspirent d'un plan classique de basilique et sont reconnaissables à la simplicité, la symétrie et la rationalité de leur dessin.4000 oeuvres et des grands maîtresLes deux collections du musée réunissent peinture, photographie, gravure et sculpture totalisant ainsi près de 4000 œuvres qui couvrent les principaux courants artistiques de la deuxième moitié du XXème siècle à nos jours : expressionnisme abstrait, trans-avant-garde, art brut, abstraction lyrique ou figuration libre, sont représentés par des artistes majeurs comme Barceló, Dubuffet, Duchamp, Saura, Tàpies ou Soulages. Le grandiose rideau de Scène de Picasso, La dépouille du Minotaure en costume d'Arlequin est la pièce maîtresse de la collection.Le Frac : développer les collections publiquesCréé en 1982, le statut de Frac pousse les institutions concernées à constituer un patrimoine d'art contemporain, à diffuser les fonds en développant les partenariats avec les collectivités locales, mais également à sensibiliser le public le plus large aux démarches artistiques. Un Service des publics propose de nombreuses visites et ateliers adaptés à tous les publics.Le lieu réunit une médiathèque, un centre de documentation, un restaurant, une librairie, un auditorium et d'agréables jardins.

Access: Métro: Ligne A - station Saint-Cyprien République