Des secrets d’atelier de la Renaissance à l’expérimentation contemporaine

Festival Science in the City

Ce projet est présenté dans le cadre du Festival Science in the City.

Un manuscrit toulousain inédit de la Renaissance a dévoilé des secrets d’ateliers qui sont expérimentés dans un laboratoire de physique de l’Université Columbia de New-York.

Un écrit anonyme toulousain donne un aperçu unique des techniques artisanales et artistiques de son temps, il se distingue de tous les autres manuels connus par son absence de recettes conventionnelles, sa référence constante aux expériences de l’auteur, son observation approfondie du comportement animal et ses illustrations. Il s’agit d’un ensemble de notes de travail : les points techniques sont illustrés d’esquisses, les marges remplies de commentaires. On perçoit l’intérêt de l’auteur pour l’imitation, par exemple lorsqu’il crée des roses en métal, et pour l’expérimentation, modifiant un matériau pour qu’il ressemble à un autre, le manipulant pour qu’il adopte des propriétés souvent opposées, transformant ainsi le brut en « impalpable », le maigre en gras ou les éléments issus de la terre en simulacres de gemmes.

Outre la transcription du texte, son étude critique et de multiples expérimentations menées à partir de ces recettes, la dernière phase du projet, qui devrait se terminer en 2019, sera la conception et le développement de l’édition numérique du manuscrit. À son tour, cette édition invitera le lecteur, grâce aux nouvelles annotations, commentaires d’expériences et ressources annexes (photos, vidéos), à explorer ce document unique, véritable porte d’entrée dans un atelier d’artiste du XVIème siècle.

A partir de 15 ans.

Ce projet est porté par FRAMESPA -UMR 5136 Université Jean Jaures.

Pour en savoir plus, rendez-vous sur http://www.makingandknowing.org/

Entrée libre

A propos du lieu

Créé par Camille Rossignol Toulouse-metropole mardi 5 juin - 09:29