Paysage mouvant Cherrueix

Sculpture "Vague" et performances "Objets Flottants"

Monsieur le maire, Jean-Luc Bourgeaux, l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Bretagne,les étudiants de la promotion de la licence 2 dans le cadre du cours couleur et paysage, ont le plaisir de vous inviter à l’inauguration de la sculpture « vague » rue du Rajeul à 16 H et aux présentations de performances « objets flottants » dans la baie.

Suivi du vernissage de l’exposition « Paysage mouvant » à 17 H 1, rue Théophile Blin - 35120 CHERRUEIX

Exposition du 11 au 23 mai 2019 du lundi au vendredi de 9h à 12h dans la mairie au 1, rue Théophile Blin - 35120 CHERRUEIX

Sculpture, « vague » rue du Rajeul, Cherruiex, exposée pendant la période estivale.

Le projet « Paysage mouvant » s’inscrit dans le cadre du cours des expressions artistiques, « paysage et couleurs » de licence de deuxième année de l’École d’Architecture Supérieure de Bretagne encadré par Sandra Ancelot, Martine Gonthié et Romain Rambaud. Il est le fruit de deux années de collaboration avec la commune de Cherrueix qui désire partager ses réflexions menées sur ses territoires autour de son paysage liquide et de son polder pour valoriser et préserver les qualités de son environnement. Les étudiants de l’école d’Architecture sont invités, au travers de gestes artistiques à révéler les espaces du site. Il propose une sculpture dans la rue du Rajeul qui vise à ranimer l'axe pédestre perpendiculaire à la digue de Saint-Anne. Il propose au promeneur un nouveau regard sur la baie. Les étudiants produisent des actions éphémères et poétiques qui font échos aux énergies et axes d’échange entre la mer et la terre.Une synthèse de la démarche fait l’objet d’une exposition pensée comme un rendez-vous pour continuer les dialogues et les les réflexions.L'accueil des habitants de la commune, le soutien du conseil communale avec les mobilisations de Jean-Michel Taillebois, Jean-Claude Josse, les employés municipaux, la complicité de Xavier Delaunay, conchylicutleur, l’engagement des étudiants et de l’ENSAB ont facilité une expérience partenariale. Ce projet a pour ambition de nourrir les stratégies de préservation d’un paysage ressource en favorisant des pratiques pédestres et des stations d’observations.

Photo Jean Sevray, pilote Antoine Hawecker