Exposition "Archéologie de la Bataille de Normandie"

Une série de photos de fouille et d'objets archéologiques offrent un regard nouveau sur les événements de l'été 1944.

Département du Calvados

Partant du principe que l’archéologie offre des « instantanés » de la Bataille de Normandie, l’exposition prendra la forme d’une série de photos issues des fouilles conduites dans le Département du Calvados avec une reproduction des photos d’époque illustrant les mêmes réalités que celles restituées par l’archéologie. Le lien avec la photo se justifie par le rôle des archéologues qui, en quelque sorte, agissent comme des reporteurs de guerre revenant sur le théâtre des opérations 75 ans après avec pour objectif de révéler par l’image les conditions de survie des combattants et des populations civiles prises sous les bombes. Cette réalité archéologique de la Bataille de Normandie sera également illustrée par des objets découverts lors de fouilles récentes.

Longtemps négligés par les archéologues, les vestiges archéologiques issus des évènements de juin et juillet 1944 suscitent aujourd’hui un réel intérêt dans la mesure où ils sont appelés à devenir bientôt les seuls témoins directs et inédits de la réalité des combats et des sacrifices des populations civiles de Normandie. Ces vestiges offrent des illustrations concrètes et immédiates de petites histoires, individuelles ou locales, mais dont la somme compose la grande histoire de la Bataille de Normandie. Ils constituent des fenêtres ouvertes sur le passé dont ils livrent une image instantanée souvent indépendante des choix opérés par les acteurs des évènements qu’ils donnent à voir. Enfin, l’expérience des fouilles conduites sur ces vestiges montre que les visiteurs qui les découvrent s’autorisent à raconter leurs propres souvenirs et  d’émouvants témoignages sur leur histoire et celle de leurs proches.

A propos du lieu

Route de Feuguerolles, Vieux 14930

1 Musée et 3 Sites
Vieux-la-Romaine, c'est l'histoire de la ville d’Aregenua, une capitale qui administra un des territoires de l'actuelle Normandie bien avant la naissance de celle-ci. Les premières traces d’implantation de la ville remontent au début du Ier siècle ap. J.-C. Son essor urbain se serait effectué dans les années 120-140 ap. J.-C. et s’illustre par un vaste programme de constructions monumentales. La ville atteint son apogée entre le milieu du IIe siècle ap. J.-C. et la première moitié du IIIe siècle ap. J.-C. Ensuite, la cité décline et s’engage dans un processus de ruralisation.
Aujourd’hui, les visiteurs peuvent découvrir cette cité antique en visitant le musée et les vestiges du Forum et de deux maisons romaines.

Vieux-la-Romaine, musée et sites archéologiques © Département du Calvados