La pointe du compas + Pourvu que la mastication ne soit pas longue

double-soirée – cirque théâtre

La pointe du compas

Cie HKC , Anne Rehbinder, Antoine Colnot
Dans ce solo, la compagnie HKC met en scène Tessa, lycéenne, qui avec sa langue crue envoie valser avec humour l’écrasant bagage qu’impose le fait de naître fille. Face à une mère terrifiée qui la met sous cloche, elle remonte aux racines de son histoire familiale jusqu’à découvrir et comprendre ce qui se cache derrière cette relation mère-fille si oppressante pour elle. De quoi sommes-nous les héritières ?
Appui ou prison pour la circassienne Mélodie Morin, la roue Cyr virevolte entre fragilité et puissance émancipatrice.
écriture Anne Rehbinder, metteur en scène Antoine Colnot, interprète Mélodie Morin, regard chorégraphique Francesca Ziviani, collaboration artistique Anne Jeanvoine, crédit photo Anne Rehbinder

Pourvu que la mastication ne soit pas longue

Hakim Bah, Arthur B. Gillette, Juan Ignacio Tula
Le 04 février 1999, Amadou Diallo, 23 ans, est abattu de 41 balles par quatre officiers de police new-yorkais. Son crime ? Avoir pris un peu de temps pour sortir sa carte d’identité. La roue Cyr tourne avec fièvre, la voix raconte la violence d’un rêve américain désenchanté. Dans ce spectacle uppercut, Hakim Bah, auteur et acteur, Juan Ignacio Tula, circassien et Arthur B. Gillette, musicien fondateur du groupe Moriarty s’appuient sur un fait réel pour raconter une bavure policière symptomatique d’un racisme institutionnalisé.
texte Hakim Bah, roue Cyr Juan Ignacio Tula, création musicale et sonore Arthur Bartlett Gillette, collaboration artistique Mara Bijeljac, crédit photo Christophe Raynaud de Lage

double-soirée, La pointe du compas, Pourvu que la mastication ne soit pas longue

A propos du lieu

Théâtre, danse, musique, cirque. Des spectacles, mais aussi La Petite Fabrique avec des ateliers, des répétitions publiques et des visites et l’Écoutorium, un espace en ligne dédié au son et à la musique (audio-balades, podcasts, albums, playlists). À noter, des représentations hors-les-murs (Les Échappées en octobre, janvier et mai – dans les villes et villages du département et Les Escapades, des concerts gratuits et en plein air, au mois de juin – sur le plateau des Lauzières). Le Théâtre Durance, scène conventionnée d’intérêt national Art et création est un équipement remarquable qui abrite une salle de spectacle, une scène de répétition et un studio d’enregistrement. Ce qui en fait un outil atypique au cœur des Alpes de Haute-Provence.

Théâtre Durance CW