La Femme juive

La femme juive dans le cadre du dispositif "Lycées et apprentis au spectacle vivant" - Côté Cour, scène conventionnée Art, enfance, jeunesse - Tournée dans les lycées de Bourgogne

Allemagne, 1935. Les lois raciales, dites de Nuremberg, qui interdisent entre autres les mariages entre Juifs et aryens, viennent d’être promulguées. Judith Keith, juive mariée à un médecin-chef aryen, se prépare à fuir en Hollande. La petite forme, jouée pour une salle de classe pour le dispositif "Lycéens et apprentis au spectacle vivant", fait entendre trois fois la scène, tout en créant une continuité - celui qui reste est amené à partir en exil à son tour, avec des codes de jeu et des modes d’adresse différents. L’Allemagne de 1935 se transforme en un univers très contemporain, de Bolsonaro à Viktor Orban pour finir dans une logique musicale d’oratorio sur une scène très proche du spectateur, laissant entendre l’intense actualité des problématiques d’exil et de discrimination.

A propos du lieu