L'espace-temps ou la quatrième dimension de l’architecture contemporaine, par Gilles Ragot

Conférence de Gilles Ragot, professeur d'histoire de l'art contemporain, sur la 4e dimension de l'espace dans l'architecture : celle du temps.

Villa La Roche, (c) G. Ragot

L’architecture ne connaît que trois dimensions : la longueur, la largeur et la hauteur. Pourtant, au début des années 1920, les architectes de l’avant-garde moderne mettent en avant une quatrième dimension de l’espace : celle du temps. Les cinéastes, les peintres, les sculpteurs et après eux les architectes, inventent des dispositifs pour montrer comment le déplacement, le mouvement, transforment à chaque instant la perception que nous avons d’un volume ou d’un espace et formalisent ainsi les avancées les plus récentes des mathématiques et de la physique qu’Einstein « popularise » à cette époque par ses découvertes sur la relativité. En cela, ils n’inventent rien : l’architecture s’est de tout temps découverte en mouvement. Mais ils font de cette évidence le cœur même de leur conception et, ce faisant, ils révolutionnent l’art de bâtir.

Gilles Ragot , architecture , espace , conférence , mouvement , XXe siècle