CONFÉRENCE Robert Mallet-Stevens, Entre Art Déco et purisme

Par Gilles Ragot, professeur d’Histoire de l’art contemporain à l’Université Bordeaux-Montaigne

Villa Cavrois, CROIX ©Liondartois

Robert Mallet-Stevens, Entre Art Déco et purisme

Par Gilles Ragot, professeur d’Histoire de l’art contemporain à l’Université Bordeaux-Montaigne

Avec Le Corbusier, André Lurçat et Auguste Perret, Robert Mallet-Stevens (1886-1945) est l’une des quatre figures majeures de l’avant-garde moderne de l’entre-deux guerres en France. Souvent abusivement réduit à l’image d’un architecte dandy que lui valent ses origines sociales aisées et son impeccable maintien, Mallet-Stevens est un architecte au parcours original formé aux racines de l’Art Déco dont il se détache pour adhérer sans dogmatisme à une forme de purisme radical. Il est également l’un des fondateurs de l’Union des Artistes Modernes (U.A.M) en 1928 dont l’impact fut décisif sur l’évolution des arts décoratifs et du mobilier contemporain.

Conférence, Architecture, Architecture Moderne, Robert Mallet-Stevens