Un violon sur le toit

Comédie musicale

Fiddler on the Roof (Un violon sur le toit) a été l’un des plus formidables succès de Broadway dans la seconde partie des années 1960. La collaboration du compositeur de comédies musicales Jerry Bock avec le parolier Sheldon Harnick, la mise en scène et la chorégraphie de Jerome Robbins ont marqué la scène new-yorkaise avant que l’adaptation au cinéma par Norman Jewison n’accroisse encore l’audience de l’histoire à la fois drôle et bouleversante de Tevye le laitier et de ses cinq filles.

Dans un shtetl de la Russie d’avant la Révolution, Anatevka, les trois filles aînées de Tevye refusent les époux que leur père leur destine, mettant en pièce une tradition ancestrale. Le contexte dans lequel se déroule cette comédie des amours tourne vite au dramatique : confrontée à un pogrom, la communauté juive d’Anatevka doit fuir pour sa survie. Le rêve de quitter l’Europe pour les États-Unis s’avère être pour Tevye la seule véritable solution afin d’échapper à l’antisémitisme qui gagne l’Europe. Avec cette production triomphalement accueillie lors de sa création à Berlin, le metteur en scène de Pelléas et Mélisande la saison dernière, Barrie Kosky, fait son retour à l’Opéra national du Rhin.

musique , comédie , opéra , unviolonsurletoit, Choeurs de l'OnR, Orchestre symphonique de Mulhouse