Cri(e)s

spectacle vivant

Marie-Laure Caradec, Aline Berthou

Marie-Laure Caradec signe ici son second solo, particulièrement intéressée par la plongée en soi qu'il nécessite. Au départ, un mouvement simple : l'aller-retour d'un pas. Un “aller vers” et un “revenir à”. Un pas répété avec acharnement. Jusqu'à saturation. Jusqu'à ce qu'il se décompose, se transforme, s'arrête. Jusqu'à ce qu'il ouvre de nouveaux champs de perception. Jusqu’au lâché prise en quête des couches plus profondes de l'inconscient. “Projection du passé dans le futur, flashback du futur déjà là. Ce pas crie. Il fait tournoyer mes imaginaires, il m’hypnotise, il m’entraîne ailleurs... Je cherche des stratégies pour qu'il ne m'efface pas. Que je puisse, à travers lui, être présente à l'environnement, à la partition musicale, à vous, à moi-même. Qu'il soit le filet de nos inquiétudes et de nos espoirs”.

A propos du lieu

rue Jean Monnet, Carhaix

Créé par Le Volume mardi 16 octobre - 15:54