Vivement Noël, l'Aïd el problem de Bibi Naceri et Serge Sandor

C'est le dernier jour du ramadan, une famille de "beurgeois" s'apprête à le fêter. C'est sur le ton de la comédie que 7 acteurs talentueux s'investissent.

La Compagnie du Labyrinthe

Mise en scène : Serge Sandor

avec

Baya Belal

Niddal El Mellouhi

Mina Poe

Bibi Naceri

Omar Meftah

Wanda Naceri

Purshoothe Thayalan

Cette comédie cocasse à la lisière du burlesque, construite de manière classique à la Feydeau, prend comme prétexte le repas de L’Aïd pour mettre en exergue les antagonismes, les travers, les manies… que traverse une famille française d’origine maghrébine. Les générations se croisent sur des valeurs et des a priori parfois contraires qui les mènent à une succession d’imbroglios et de quiproquos, dignes d’un boulevard contemporain emmené par des comédiens enthousiastes et talentueux.

Cette pièce nous paraît aujourd’hui essentielle et nécessaire pour réconcilier les français autour d’un thème, l’islam, rendu volontairement dramatique par certains, elle nous éclaire justement les contradictions inhérentes à ces familles, qui ont aussi des engagements politiques très humanistes et des atavismes profonds qui cassent parfois leurs élans de tolérance. Dans cette famille, comme dans toute famille de France, des conflits politiques, sociétaux et intimes les traversent et les prises de bec entre les membres sont légion. Chacun a son opinion qu’il ne partage pas forcément avec ses plus proches.

Comme les juifs New Yorkais ont l’art de se moquer de leur propre communauté, par les temps qui courent, nous avons donc choisi de traiter le thème de la communauté magrébine en pleine fête du L’Aïd avec ce même recul en dédramatisant les problèmes.

Cette pièce est avant tout faite pour rire, surtout ne pas se moquer ou juger.

Théâtre, comédie, ramadan, bibi naceri, serge sandor

A propos du lieu