Y'A PAS BON LES CLICHÉS, ou la déconstruction des stéréotypes et des préjugés racistes

Des œuvres graphiques, aux slogans publicitaires détournés sous l’angle de l’humour, proposent un récit vivant et signifiant pour mieux comprendre la construction des préjugés dans les imaginaires.

  • oui
  • Exposition / Visite d’un musée
  • Collèges
  • ,
  • Lycées
  • ,
  • Autres publics
REMEMBEUR

Avec l’humour comme fil conducteur, la transmission et l’échange comme finalité, les 25 affiches de « Y’A PAS BON LES CLICHÉS », posent un regard inédit sur notre société et le vivre ensemble.
Cette exposition citoyenne et militante évoque les maux d’aujourd’hui comme ceux d’hier, parmi lesquels le racisme, l’islamophobie, l’antisémitisme, et livre au public, toutes générations confondues, une précieuse lecture mémorielle. Elle valorise ainsi une histoire trop souvent méconnue, celle des « sans-voix » doublement discriminés, de par leur vécu et leur absence d’un récit national commun. En palliant cette exclusion, l’exposition accorde à ces populations une précieuse reconnaissance, tout en leur donnant l’opportunité de s’inscrire dans une narration affranchie d’une vision parcellaire de l’Histoire.
Par ce prisme historique, « Y’A PAS BON LES CLICHÉS » vient éclairer notre présent. L’exposition rappelle, en effet, l’apport considérable des Français venus d’ailleurs. Elle propose un récit vivant et signifiant, permettant à chacun de s’identifier et de se réapproprier un patrimoine culturel commun.

A propos du lieu