Numérique vecteur de démocratie, mais à quelles conditions ?

A l’occasion d’une soirée, nous vous proposons de débattre des grandes questions qui entourent le lien entre numérique et pratique de la démocratie.

Puisque nous n’imaginions pas débattre de démocratie sans la vivre, nous vous proposons d’expérimenter deux formats d’animation qui permettent :

  • la participation de tous, il n’y aura pas d’intervenant.e.s, ou plutôt il n'y aura que des intervenant.e.s (Format – Cercle Samoan)
  • la co-élaboration de propositions, pour s’accorder collectivement d'un avenir souhaitable pour la démocratie en ligne (Format - Pyramide)

Que vous soyez citoyen.ne, militant.e.s, chercheur.euse, agent.e de collectivité territoriale, élu.e ou de tous autres horizons, ce temps d’échange saura vous faire une place !

Soyons nombreux.euses à vivre cette expérience collective, nos amis, nos collègues, nos voisins, nos élus, nos collectivités et notre état : tous on besoin de notre matière grise pour améliorer les conditions d’exercice de notre démocratie.

Nous vous proposons ensuite de poursuivre les rencontres autour d’un verre, mais il y aura de quoi grignoter en permanence ;-)

Accueil dés 18h, lancement à 18h30 !


La Riche, Chambray Les Tours, la métropole, l’agence d’urbanisme de Tours, la région Centre, le grand débat national,… qui peut dire aujourd’hui qu’il ne dispose pas d’une plate-forme numérique de participation dans son environnement quotidien ?

Que ce soit pour effectuer des signalements, donner son avis ou soumettre des projets, à quelles conditions ces dispositifs en ligne renforcent-il la démocratie ?

Si l’implication des citoyens est le fruit d’un processus territorial de fond, quelle place doit y prendre le numérique ? Du simple apparat, à un outil d’implication réelle des citoyens dans les décisions en passant par l’exclusion d’une tranche de la population, l'impact du numérique quant à l’exercice de la démocratie est ambiguë.

Dans une tribune, en début d’année, Quitterie de Villepin s’inquiétait de la main-mise de certaines entreprises sur ces plateformes qui nous promettent plus de démocratie. Dans la foulée, Démocratie Ouverte, dont l’un des membres est une de ces plateformes, a invité à tenir des débats de fond sur ces questions...

Invitation acceptée !

Cette soirée est à l’initiative de l’association Pour Politis et co-animée par Romain du Collectif Osons, est soutenue par la Région Centre-Val de Loire et par Villes au Carré. Elle fera l’objet d’une note de synthèse des propositions co-élaborées par l’ensemble des participants pour nourrir l’action publique entourant le numérique et la démocratie.

Démocratie, Numérique, CivicTech, Pouvoir d'agir, Citoyens

About the venue