Retirada(s) de Philippe Domergue

La Retirada, ou l'exil républicain espagnol d'après guerre

  • Exposition
  • Photographie

La guerre d'Espagne a entrainé le départ de plusieurs vagues de réfugiés vers la France, de 1936 jusqu'en 1939 où la chute de Barcelone provoque, en 15 jours, un exode sans précédent. Près d'une demi-million de personnes franchissent alors la frontière des Pyrénées, dans de terribles conditions. C'est la Retirada.

Dans le cadre de cette commémoration, la ville de Saran organise un programme dédié à ce pan de l'histoire.

Le travail de Philippe Domergue questionne l'image, sa matérialité, ses limites. Il nous parle de notre rapport à l'environnement, à l'histoire et à la mémoire. L'exposition Retirada(s) évoque la mémoire de la Retirada et rend hommage à tous les exilés.

Une image n'a pas de corps, c'est une surface mince qui dématérialise le réel. Pourtant les visages et les corps des exilés représentés par l'artistes sont bien là. Philippe Domergue met en tension l'immatérialité de l'image avec le poids de son contenu. Il structure l'image, l'imprègne dans le bois, l'assemble à des matérieux forts. Récupérant le jetable, il fait de ces matériaux un radeau visuel. Radeau-refuge pour sauver de l'oubli les sans-grade, les sans-toît, les sans-pays.

Philippe Domergue est diplômé de l'École nationale supérieure d'art de Perpignan (DNSEP). Ses oeuvres sur l'exil sont réalisées à partir de photos de Manuel Moros (Port-Bou, Cerbère, 1939) et de Vincent Trémeau (Camp de Kutapalong, Bangladesh 2018).

pilippedomergue.fr

Organisateur
Mairie de Saran - Pôle culturel
Contacter l'organisateur
communication@ville-saran.fr
guerre d'Espagne, Exil, photographie, gratuit