Ces filles qu'on attend [Théâtre]

Un texte inédit de Claudine Galea... "J’écris pour donner de la vie, pour mettre en vie, pour garder en vie."

Pascale Fournier

Des jeunes femmes. Elles ont des vies singulières, bordées d'épreuves. Elles n'ont pas l'habitude de parler d'elles, encore moins qu'on parle d'elles. Le monde, la société, l'époque n'y sont pas pour rien. Si on prête attention à ce qu'elles disent, à comment elles le disent, on entend l'histoire, sinon la vraie, du moins la nécessaire, celle qu'il faut dire pour être soi. Le corps de la langue est aussi leur corps.

Claudine Galea, à l’invitation des Plateaux sauvages de Paris en collaboration avec le Théâtre Gérard Philipe – Centre dramatique national de Saint Denis, est partie à la rencontre de jeunes filles de la ville. Ces entretiens ont donné naissance à un texte inspiré des récits de vie, de ces confidences. La vision de l’autrice est passée par là, sa langue aussi. Ce sera la première sortie d’une jeune équipe de comédien.ne.s qui se sont approprié.e.s ce texte encore inédit.

❞ rencontre avec l'équipe artistique à l'issue de la représentation

THÉÂTRE GÉRARD PHILIPE – CDN DE SAINT-DENIS. Ecriture Claudine Galea. Mise en scène et interprétation Ambre Febvre, Benoît Seguin et Annabelle Simon. Régie générale Nicolas Do Castro.

Saran, Théâtre de la Tête Noire, Théâtre, Tête Noire, TTN, Théâtre contemporain, Claudine Galea, Galea, Ces filles qu'on attend, Text'Avril, Festival

A propos du lieu

144 ancienne route de Chartres, 45770 Saran

En partenariat avec la ville de Saran et avec le soutien de la DRAC Centre-Val de Loire, de la région Centre-Val de Loire et du département du Loiret, le Théâtre de la Tête Noire propose dans une salle de 200 places une programmation exigeante destinée à tous les publics (théâtre, musique, chanson française, jeune public…), des lectures, des rencontres, des débats et accueille en résidence des compagnies et des auteurs...

Théâtre de la Tête Noire Théâtre de la Tête Noire