Eglise Saint Yves à Saint Brieuc (22000)

Du Béton qui nous dit Dieu. Présentation de cette "église nouvelle" de 1967, architecture de Louis ARRETCHE. Mise en lumière Accompagnement musical par les jeunes musiciens de la paroisse.

Saint Brieuc 1962 : le Diocèse et le Curé de la Cathédrale veulent doter les nouveaux quartiers ouest, en expansion depuis l’après guerre, d’une église en dur en remplacement de la chapelle provisoire Saint Yves où œuvre le père Clogenson.

Louis ARRETCHE, fort des recherches faites par des archéologues sur les « maisons d’églises » des tous premiers siècles (Doura-europos en 236), proposa un projet en 3 directions

Rappeler le plan de ferme, mode primitif d’habitation de ce quartier et retrouver ainsi le souvenir de la villa romaine.

Employer des matériaux pauvres : béton, bois brut comme il convient à une église pauvre mais donner de la noblesse par la pureté des lignes et la valeur des symboles

Utiliser le rectangle dans sa plus grande dimension afin de mieux grouper la Communauté autour de l’autel

De l’idée initiale ne sera construite que l’Eglise, et les trois cotés d’un péristyle à l’est (Chapelle d’hiver, bureau du prêtre et sacristie). 1966

Le parvis se présente comme la proue d’un bateau, avec en figure de proue la statut de St Yves dominant le banc du pauvre.

Saint Yves, Saint Brieuc, Eglise nouvelle, ARRETCHE, Conciliaire

A propos du lieu

Rue du Vieux Puits 22000 Saint Brieuc