«Les élites locales et la fabrique des inégalités». Parcours guidé entre histoire et mémoire

Le samedi 26 novembre. Lieu de rendez-vous: devant l'entrée Uni Bastions, Rue de-Candolle 5 à 14h.

Dialogue en Route

Parcours urbain autour des savants genevois, suivi d’une discussion au MEG sur le devenir des collections coloniales. Le samedi 26 novembre 2022 entre 14h et 15h30.

Science rime-t-elle toujours avec clairvoyance ? Est-elle toujours synonyme de «progrès» ?

L'histoire démontre qu’il faut nuancer ces affirmations. Construites politiquement et socialement, les sciences ont légitimé et véhiculé un certain nombre d'inégalités. Ainsi, au 19e siècle et durant une bonne partie du 20e siècle, plusieurs savants et scientifiques, aveuglés par leurs croyances, tenaient des discours discriminatoires, allant du racisme au sexisme en passant par le validisme et le classisme; discours qu'ils présentaient comme des vérités scientifiques. Au cours de ce parcours, le public ira à la rencontre de Carl Vogt, Emile Yung et Eugène Pittard, dont les théories ont contribué à construire ces inégalités. Partir sur les traces de ce passé c’est donc interroger la persistance des inégalités et des discriminations dans le présent, mais aussi comprendre la construction des sciences comme un phénomène idéologiquement situé.

Le parcours se termine par une immersion dans l'histoire du MEG et de ses collections coloniales, rassemblées par Eugène Pittard dès le début du 20e siècle.

Intervenantes :
Caroline Montebello, assistante en histoire contemporaine au Département d’histoire générale de l’Université de Genève
Floriane Morin, conservatrice resp. Afrique MEG

Inscrivez-vous via le formulaire électronique

Découvrez l'offre complète des parcours sur le site web de Dialogue En Route, partenaire du MEG.