Spirou dans la tourmente de la Shoah

Exposition temporaire

Émile Bravo / éd. Dupuis

Une exposition itinérante du Mémorial de la Shoah
Entre Spirou, le jeune groom, et Felix Nussbaum, le peintre allemand de la Nouvelle Objectivité, assassiné à Auschwitz, y a-t-il un rapport?
Emile Bravo, dans sa série Spirou. L’Espoir malgré tout fait se côtoyer ce personnage de fiction, avec cette figure réelle, victime de la Shoah. La rencontre fictive entre Spirou, Felix Nussbaum et sa femme Felka Platek, déportés en 1944 à Auschwitz, entraîne le personnage dans la tourmente de la Shoah.
L’exposition replace également Spirou dans ses origines réelles. Spirou, c’est aussi un hebdomadaire créé en 1938, dont le rédacteur en chef, Georges Evrard, dit Jean Doisy, est membre du Front de l’indépendance. Dans les coulisses du journal, il mène une guerre invisible, offrant une couverture à des actions clandestines.

COMMISSARIAT
Commissariat scientifique : Didier Pasamonik, éditeur, journaliste, commissaire d’expositions
Commissariat général : Caroline François, chargée des expositions du Mémorial de la Shoah, assistée d’Élise Arnaud
Textes de l’exposition : Romain Blandre, Tal Bruttmann, Caroline François, Thomas Fontaine, Chantal Kesteloot, Joël Kotek, Bernard Krouck, Pascal Ory, Didier Pasamonik, Christelle Pissavy-Yvernault, Laurence Schram, Anne Sibylle Schwetter
Design graphique : Eric and Marie, graphistes et Élise Petitpez, muséographe

shoah, Seconde Guerre mondiale, Spirou, bande dessinée, Belgique

A propos du lieu

52 allée des demoiselles 31400 Toulouse

Musée d'Histoire, espace de conservation, de collecte et de valorisation, le MDR&D est aussi un lieu de rencontre et de réflexion, porté par le devoir de transmettre une mémoire collective et ses valeurs d’engagement et de solidarité. Ouvert aux questions les plus contemporaines, il remplit une triple mission historienne, mémorielle et citoyenne.

Accès: Ouvert du mardi au samedi | 10h-18h

Musée départemental de la Résistance et de la Déportation Shannon Aouatah/CD31