Léon Leblanc, 1900-2000. Un homme, un siècle.

Exposition temporaire

©MIV

Léon Leblanc, 1900-2000

Un homme, un siècle

Exposition temporaire

Du samedi 5 septembre 2020 au dimanche 28 mars 2021

Léon Leblanc a vécu ce qu’en 1994 l’historien Eric Hobsbawn baptise le
« court vingtième siècle » dans son ouvrage L’Âge des extrêmes. Cette définition s’adapte bien à la facture instrumentale qui passe d’un système de production encore souvent préindustriel à un système de production de masse, puis à une production industrielle globalisée.

Léon est un des architectes de ce passage, motivé par la recherche continue d’amélioration sonore, d’efficacité de production et de réduction du prix.

Fils de Georges Leblanc, facteur d’instruments à vent et musicien et de Laure Clémence Jeuffroy, ouvrière « en instrument de musique », Léon est lancé dans la musique dès son enfance. Une enfance vécue dans les ateliers, au contact des ouvriers, des machines, des bois et des musiciens de l’Harmonie que le père Georges, bassoniste, dirigeait.

1921 est une année charnière. Après l’obtention de son diplôme de clarinette au Conservatoire de Paris, il découvre le potentiel du marché outre-Atlantique à l’occasion d’un voyage de trois mois aux États-Unis pour promouvoir les clarinettes Noblet-Leblanc. Ce voyage initie la carrière internationale de Léon. En 1997, à l’occasion de son 97e anniversaire, il écrira : « Dès le 1er voyage en 1921, j’ai réalisé ce qui devait être fait pour gagner le marché Américain. À mon retour à La Couture, avec des idées américaines, j’en parle avec mon père qui m’a laissé carte blanche ».

Un fils entreprenant et visionnaire et un père résolument tourné vers l’avenir : ce sont les ingrédients du succès. Au milieu des années 1920, de nouveaux ateliers sont installés dans le quartier de Belleville, au 70 rue des Rigoles, dans le 20e arrondissement de Paris. En 1928, une usine pour la fabrication des clés est créée à Yzeure, dans le département de l’Allier. Les nouvelles technologies développées par Pierre Cluzel, mécanicien expert et ancien copain de Léon au collège Saint-Nicolas à Paris, constituent le premier passage d’une fabrication manuelle à la fabrication industrielle. La recherche de qualité permettra l’interchangeabilité des pièces, élément central de la production de masse.

La rencontre, en 1944, avec Vito Pascucci, futur partenaire d’affaires, trompettiste et réparateur pour la Glenn Miller Army Air Force Band, marquera le reste de la vie professionnelle de Léon. En 1946, Noblet Leblanc deviendra une véritable entreprise internationale : The Leblanc Corporation. Grâce à la collaboration avec Vito, d’autres sociétés seront montées en Angleterre, Suisse et Australie.

10 ans plus tard, Leblanc Corporation devient la plus grande manufacture de clarinettes des États-Unis et Léon voyagera dans le monde pour promouvoir ses instruments. La Couture-Boussey est un lieu de pèlerinage pour les musiciens qui veulent visiter les ateliers : Vito Pascucci est toujours accompagné par des clients désireux de découvrir l’excellence de la tradition du petit village couturiot.

La traversée du siècle de Léon s’interrompt quelque mois avant son centième anniversaire. Le témoin du « court vingtième siècle », dernier représentant d’une tradition remontant au siècle précèdent, disparaît. Il aura transformé une tradition artisanale en marque reconnue dans le monde entier. Leblanc encore aujourd’hui reste associé au mot clarinette.

Merci de respecter les mesures sanitaires et de sécurité :
• Port du masque obligatoire pour les plus de 11 ans
• Maintenez un écart d'au moins 1 m avec les autres visiteurs
• Veuillez ne pas toucher les vitrines ni les objets exposés
• Veuillez ne pas toucher les produits de la boutique, faites appel à l'agent d'accueil
• Lavez-vous les mains avant et après être allé(e) aux toilettes

Visite des expositions
• Visite libre de l'exposition temporaire : 6 personnes max. en salle
• Visite libre de l'exposition permanente : 10 personnes max. en salle
• Visite guidée sur réservation au 02 32 36 28 80 ou miv@epn-agglo.fr