NINA ET LES MANAGERS

Une grande entreprise

photo Lucas Palen

Nina, Une comédienne au chômage, est embauchée par Grégoire un chef d’entreprise. Elle doit conduire les managers à inventer des scénarios à partir d'improvisations afin qu’ils trouvent des solutions pour sortir de la crise. Les improvisations sont filmées et permettent à l'équipe dirigeante d’observer la capacité des managers à repousser leurs limites. Ils sont amenés à proposer eux-mêmes des modifications dans l'organisation du travail pour améliorer les performances, mais ces changements serviront à les éliminer. Xavier l'un des managers dont le scénario est retenu, devient l'instrument tragique de la stratégie de l'entreprise. Nina qui a choisi son prénom en référence à La Mouette de Tchékhov se retrouve également piégée, même si elle veut continuer à croire en la force de l'art.

L’écriture mène le jeu sans fermer le sens : en entrelaçant les répliques, en juxtaposant les situations et les points de vue, elle produit l’humour de plus en plus grinçant, noir et ouvre les interprétations possibles. L’humour démasque les rapports de pouvoir, le sexisme, l’instrumentalisation de l’art, la perte de sens du travail à accomplir.

Le rythme, la succession des scènes, l'inversion jour/nuit de la nouvelle organisation du travail, accentuent l’effet d'une menace, d'un pouvoir caché, d’un engrenage à l’œuvre qui implique les spectateurs.

Théâtre, Travail, Entreprise

A propos du lieu

3 rue du Général Leclerc 84000 Avignon

Créé par Ghislaine Beaudout mardi 19 juin - 23:00