Le Présent c'est l'accident

Comment se fabrique une chanson ? En bricolant, suggèrent Jean-Pierre Larroche et le duo électro-pop Uto. Une fantaisie musicale et malicieuse à découvrir dès le plus jeune âge.

Dans une sorte de laboratoire, un musicien entouré de claviers électroniques, tables de mixages et autres machines, sculpte des sons. Une chanteuse tire des fils pour actionner des mécanismes sonores rudimentaires qui, peu à peu, affirment leur autonomie. Les mots, eux, s’affichent sur des rouleaux de papier… Le tandem tâtonne de concert. Les boucles musicales se percutent, se frottent et s’agglomèrent. Peu à peu, une forme se fait jour. Le « réalisateur de spectacles » Jean-Pierre Larroche, artiste incontournable du théâtre d’objets, aime orchestrer des phénomènes. Ici, il retrouve les objets sonores et la musique qui jouaient un rôle majeur dans ses premiers spectacles. Le présent c’est l’accident est, au fond, un stratagème pour capter les soubresauts et les collisions de hasards qui guident la création d’une chanson. Sur le terrain de jeu imaginé par Jean-Pierre Larroche, le duo UTO s’en donne à cœur joie – il est formé par Émile Larroche, ancien du groupe Saint Michel, et Neysa Barnett, chanteuse et parolière. Ils nous font découvrir les accidents heureux qui se produisent entre moteurs mécaniques ou électroniques et humains tendres et sensibles.