Death Breath Orchestra

Alice Laloy met en scène une tribu de musiciens subsistant dans une atmosphère suffocante, et fait théâtre du souffle même. Quand le théâtre d’objets et de machines rencontre le spectacle musical.

Spectacle vivant

Dans un monde irrespirable où sévit une tempête permanente, quatre individus accompagnés de leurs doublons inanimés se réfugient dans ce qui reste d'un studio d’enregistrement. Dans cet espace reclus, ils se livrent à des expériences, tentant de réanimer leurs statues de silence et de marbre. Ils leur apprennent à respirer, les imitent et se font à leur tour aspirer. Les pantins s’animent tandis que les musiciens s’hybrident mi-homme mi-instrument de musique. Ces expérimentations composent un dernier concert qu’ils achèveront en pleine tempête. Les halètements et le souffle continu, les bouffées d’air et les soupirs constituent un langage et la matière d’une musique en devenir. Après le succès de Ça Dada présenté en 2018 au Nouveau théâtre de Montreuil, la metteuse en scène Alice Laloy revient avec une pièce de théâtre musical à l’humour absurde. Les acteurs-musiciens dialoguent avec des souffleries, des éléments gonflables, des effigies humaines et les compositions pour cuivres du musicien Eric Recordier. Cet « orchestre du dernier soupir » donne à percevoir la respiration comme une aventure vitale, une révolte ultime contre l’anéantissement.

About the venue