15 ans de sublimes frequencies / soirée du vendredi 9 novembre

Production Instants Chavirés & Sublime Frequencies en partenariat avec le Théâtre Berthelot

Créé en 2003 à Seattle par Alan & Richard Bishop avec Hisham Mayet, le label Sublime Frequencies est à la tête d’un catalogue de plus de 110 références qui regorge de pépites sonores et visuelles autant urbaines que rurales, traditionnelles que modernes. Principalement focalisé sur le continent africain, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud-Est, Sublime Frequencies redéfini le paysage de l’ethnographie contemporaine et de la musique dite « du monde » avec une approche audacieuse qui ne cesse d’inspirer et de défier une nouvelle génération de musicologues, d’artistes et d’auditeurs. Pop irakienne des années 70, tân nhac vietnamien, rééditions de 78 tours birmans, ouvrages photographiques et documentaires… sont quelques exemples de la richesse foisonnante que donne à entendre et à voir le label. Durant ces trois jours qui marquent son 15ème anniversaire, Sublime Frequencies s’associe aux Instants Chavirés et au Théâtre Berthelot en proposant DJ sets et rencontres avec les fondateurs et contributeurs du collectif, projections de films documentaires, exposition sur l’histoire visuelle du label et bien sûr, soirées de concerts avec des formations venant du Burkina Faso, d’Indonésie et du noyau dur du label… En somme, un événement exceptionnel pour un beau voyage au milieu du mois de novembre !

Production Instants Chavirés & Sublime Frequencies

En partenariat avec le Théâtre Berthelot

19h00

Opening reception !

> DJ sets des fondateurs et contributeurs du collectif Sublime Frequencies.

> Exposition éphémère présentant une histoire visuelle des 15 années d’existence du label : artwork, flyers, affiches et autres documents visuels rares.

> Tables de disques, livres, goodies & merchandise exclusif pour l’événement.

20H30 Concerts

lll POREST GROUP

Porest est le projet du producteur post-américain Mark Gergis. Auteur d’une série d’œuvres sonores bien trop indocile pour supporter une quelconque catégorie, on peut quand même tenter de s’aventurer dans les eaux troublées d’un bref descriptif. Porest navigue donc, de manière récalcitrante mais sucrée, quelque part vers l’agitprop, la post-mondialisation, le drame radiophonique sarcastique, les grandes chansons, les petites chansons… L’oeuvre de Gergis est à appréhender comme un canevas audio aux formes exponentielles, un détournement de la syntaxe humaine ou encore, une mise en scène de l’incompréhension culturelle. Dans tous les cas, la musique de Porest, dans sa globalité, est indissociable d’une démarche politique forte.

On retrouve les albums de Porest publiés sur Nashazphone (Le Caire), Discrepant (Royaume-Uni) et aux États-Unis sur les labels Seeland, Abduction et Resipiscent. Des collaborations sur disque ou en concert sont à noter avec Sun City Girls, Negativland ou Aavikko (Finlande).

Dans les années 90 et 2000, Mark a été co-fondateur du collectif expérimental de musique et de performance Mono Pause, ainsi que de Neung Phak (Californie). En tant qu’archiviste, collecteur et producteur, Mark est connu pour ses parutions internationales sur les labels Sublime Frequencies et Sham Palace, notamment les compilations Saigon Rock & Soul, Cambodian Cassette Archive… Ainsi que pour son travail avec le syrien Omar Souleyman et le turque Erikin Koray.

Il a également réalisé les films Sumatran Folk Cinema et Cambodian Video Archives qui seront projetés l’après-midi de samedi.

« Porest creates subversively comedic and extremely leftist audio collages on as current and confrontational a tip as creatively possible. …Venomous…uninhibitedly outspoken sound-bite masterpieces – hair-raisingly confrontational. Porest lodges a well-aimed spit-wad into the eye of capitalist America. You can’t argue with the truth. » – Kevin Hainey, EXCLAIM!

« I have no fuckin’ idea how to describe this monster…how about brazen, sample-driven, manic, pissed-off, over-the-top, brilliant ? » – BLASTITUDE

https://porest.bandcamp.com/ Interview, The Quietus (2016)

lll SENYAWA

Créé en 2010, Senyawa est un duo originaire de Yogyakarta, ville située sur l’île indonésienne de Java. Le groupe incarne de manière assez significative et brillante, une symbiose entre une musique populaire voire ancestrale et une démarche proche des musiques expérimentales plus occidentales. Repoussant les limites de ces traditions, leur musique atteint un équilibre unique entre leurs influences avant-gardistes et leur héritage culturel. Ainsi, de ce point de rencontre artistique, Senyawa propose une nouvelle musique indonésienne véritablement contemporaine. Leur son est principalement composé des techniques vocales étendues et multiples de Rully Shabara, qui ponctuent le jeu frénétique du créateur d’instruments « modernes / primitifs », Wukir Suryadi. Le duo alterne une rythmique percutante aux accents gamelan et metalliques avec des développements plus enclins à la mélodie, aux songes déployés sur cordes pincées.

Senyawa a joué dans de nombreux festivals et clubs à travers le monde : le festival MONA FOMA en Tasmanie, le festival Adelaide avec le chanteur coréen Bae Il Dong, le festival Malmo Sommarscen en Suède, le festival de littérature Salihara à Jakarta…

Ils ont collaboré et joué avec de nombreux musiciens notables tels que Yoshida Tatsuya, Otomo Yoshide, Lucas Abela, KK Null, Keiji Haino, Rabih Beiani, Greg Fox, Arrington De Dionyso, Melt Banana, Jon Sass, Jerome Cooper, Justin Vernon, Oren Ambarchi, David Shea, Trevor Dunn et Kazu Ushihashi.

En 2012, le français Vincent Moon a réalisé « Calling The New Gods », un très beau film – document sur Senyawa.

« Sujud », nouvel album de Senyawa sur Sublime Frequencies sera disponible ce soir !

« Suryadi has built a new guitar for these tracks and pushes the Senyawa sound into new territory, utilizing delay, loops, and other effects creating grounded backdrops of folk metal, punk attitudinal, and droning earthscapes – providing Shabara the perfect context to explore his whispering poetry and jagged, sharp-as-a-kris animistic powers… » http://www.sublimefrequencies.com/

Après le concert, DJ sets du collectif Sublime Frequencies pour clore la soirée

musique, instants chavirés, concert, dj set, world music

A propos du lieu

6 rue Marcellin Berthelot 93100 Montreuil

Créé par Théâtre Municipal Berthelot mardi 25 septembre - 08:33