Le jardin de sculptures du MAC VAL

Le MAC VAL est entouré d’un jardin de sculptures de plus 10000 m2, qui offre la possibilité de se reposer, pique-niquer, contempler des œuvres du MAC VAL ou profiter des programmations.

Vue du jardin du MAC VAL. Au premier plan, Sara Favriau, "La convoitise", 2016. A droite, Alain Séchas, "Les grands fumeurs", détail, 2007. Collection MAC VAL. Photo © Philippe Lebruman.

Le jardin de sculptures du MAC VAL

Le MAC VAL est entouré d’un parc départemental de plus 10000 m2. Agrémenté de sculptures de la collection du musée, ce jardin paysagé a été créé dans un esprit minimaliste par le paysagiste Gilles Vexlard, professeur à l’Ecole Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.
Le musée forme une enceinte protectrice autour de cet espace calme et retiré, à l’abri de la circulation et des bruits de la ville. Il offre un point de vue unique sur les circulations du bâtiment et accentue l’effet dehors-dedans si plaisant dans cet ensemble. C’est aussi un véritable lieu de vie, dans lequel on peut profiter des agréments d’un parc départemental sécurisé, se reposer, s’isoler, se réunir pour pique-niquer en famille ou entre ami·e·s, contempler des œuvres du MAC VAL ou profiter des programmations, visites et rendez-vous accueillants et souvent festifs.
Au milieu du jardin, le restaurant « À la folie » vous accueille sur sa grande terrasse dans un cadre confortable et chaleureux.

Avec les oeuvres de Julien Berthier, Christian Boltanski, Mauricio Pezo et Sofia Von Ellrichshausen, Eugène Dodeigne, Sara Favriau, Didier Marcel, Nøne Futbol Club, Alain Séchas, James Webb.

Plus d'informations sur le jardin du MAC VAL

jardin, sculptures, art contemporain, musée, art, pique-nique, pique-nique, , oeuvres, familles, enfants, parc

A propos du lieu

Place de la libération 94400 Vitry-sur-seine
  • Jardin de musée ou de lieu culturel

Jardin de sculptures Le MAC VAL est entouré d’un jardin public de plus 10000 m2. Agrémenté de sculptures de la collection du musée, ce jardin a été créé dans un esprit minimaliste par le paysagiste Gilles Vexlard, professeur à l’École Nationale Supérieure du Paysage de Versailles.

MAC VAL Photo David Merle