Concert-rencontre : le duo piano voix renouvelé

Comment renouveler le duo piano voix ? La soprano Johanna Vargas et la pianiste Magdalena Cezero entraînent quatre partitions vers de nouveaux et surprenants univers...

Fondation Royaumont

Johanna Vargas, soprano, artiste en résidence à Royaumont (2021-2024)
Magdalena Cezero, piano

Comment renouveler le très classique duo piano voix ? La soprano Johanna Vargas et la pianiste Magdalena Cezero ont fondé une micro-compagnie, LAB51, pour dépoussiérer cette figure imposée. Les deux musiciennes, qui se sont rencontrées à Stuttgart il y a plus de 5 ans, cherchent constamment à dépasser leurs limites. Elles se donnent corps et âme à chaque partition qu’elles relisent, les entraînant vers de nouveaux univers sonores, les prolongeant par des gestes théâtraux. Du baroque Henry Purcell aux compositeurs contemporains que sont Georges Aperghis et Bernhard Lang, Johanna Vargas et Magdalena Cezero mettent en scène quatre œuvres au travers desquelles elles posent des questions actuelles telles que, par exemple, la place accordée aux femmes, qu’elles soient musiciennes ou non…

piano, soprano, Purcell

A propos du lieu

95270 Asnières-sur-Oise
  • Jardin patrimonial

Une abbaye royale, chef-d’œuvre de l’architecture gothique Fondée en 1228 par le jeune Louis IX – futur Saint Louis – et sa mère Blanche de Castille, cette abbaye royale rattachée à l’ordre cistercien connut au XIIIe siècle un grand rayonnement. Niché dans un cadre d’une beauté intemporelle, le monument a connu plusieurs vies, successivement monastère cistercien, abbaye de cour, site industriel, noviciat, hôpital de guerre, résidence de campagne. Classés au titre des monuments historiques en 1927, les bâtiments de l’abbaye sont disposés autour d’un magnifique cloître dont les galeries desservaient les lieux de travail et de prière des moines. Depuis 1964, la Fondation Royaumont (Goüin-Lang) pour le progrès des sciences de l’homme, conserve et enrichit ce patrimoine. Elle a restauré et réaménagé l’essentiel des bâtiments, notamment le cloître et le réfectoire des moines, qui reste l’un des plus beaux exemples de réfectoire gothique en France. L’abbatiale, détruite à la révolution, a laissé place à des ruines romantiques dans lesquelles un dispositif de lunettes stéréoscopiques permet d’en deviner les proportions grandioses. Aujourd’hui encore, la Fondation continue de revitaliser ce patrimoine à travers la présence d’artistes de la musique et de la danse et son ouverture à tous les publics.

Abbaye Royaumont AEROFILMS