Ciné-Débat – Territoire et paysage, quels choix pour demain ?

Le CAUE 31 propose la projection du film documentaire « Le temps des grâces » de Dominique Marchais, le mardi 11 juin à 20h30 à l’American Cosmograph à Toulouse. La séance sera suivie d’un débat.

Synopsis
Le temps des grâces / Réalisé par Dominique Marchais. Production Capricci Films – 123min - 2009

Une enquête sur le monde agricole français aujourd'hui à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, agronomes, écrivains...

C'est une déambulation à travers champs avec d'abord des agriculteurs qui témoignent. Ils racontent comment leur métier s'est transformé et a lui-même transformé la nature, la
modification du paysage entraînant un déséquilibre de l'écosystème. Aux agriculteurs
s'ajoutent des paysagistes, des chercheurs, des ingénieurs agronomes. Tous pointent les
ravages de l'agriculture intensive, le vieillissement précoce des sols, les effets désastreux de la disparition des haies. De coups de colère en analyses lumineuses, le film se fait militant,
sans négliger sa vertu première : une célébration sentimentale de la campagne.
Car "Le Temps des grâces" est un film beau à voir. Qu'il s'agisse d'un pâturage traditionnel ou
d'un champ parsemé de pylônes près d'un aéroport, une même poésie affleure. Le grand
écrivain Pierre Bergounioux intervient à plusieurs reprises. L'entendre retracer des
souvenirs, dire les paroles et les gestes qui se sont perdus, tout en ayant conscience de l'écueil passéiste, est un bain de jouvence. Le réalisateur cherche lui aussi, puise dans tel bocage ou tel chemin, sous un tunnel de verdure, ce qui ressemble à un sens caché.

Ce film met en lumière de nouveaux défis qui soulèvent des questions fondamentales. Comment reconsidérer notre relation au vivant ? Comment généraliser des pratiques agricoles recentrées sur les écosystèmes ? Comment redonner de la valeur à des paysages agricoles dégradés ? En quoi cela peut-il renouveler le rapport ville/campagne ? Comment chacun peut-il s’impliquer ?

La séance sera suivie d’un débat organisé par le CAUE 31 avec Matthieu Calame, ingénieur agronome, chargé de programme fondation Léopold Meyer pour le Progrès de l’Homme et Fabrice Ruffier, coordinateur régional réseau Terre de Liens.

Cet évènement s’inscrit dans le cadre d’un cycle Architecture, Urbanisme, Paysage & Société,
proposé par le CAUE.
Le cycle « Architecture, Urbanisme, Paysage et Société » construit en partenariat avec le CAUE, se propose de présenter, à intervalles réguliers, des oeuvres cinématographiques qui abordent des questions actuelles liées à l’évolution de la production architecturale et urbaine.