Conférence « Des sciences très inexactes »

Dans le cadre de La science se livre.

Du Moyen-âge à la fin du XIXème siècle, des voyageurs, des découvreurs, des artistes ont observé et représenté la nature avec l’imaginaire de leur temps. Des licornes de Marco Polo aux représentations fantasques des Hommes de la Préhistoire, en passant par les créatures des cabinets de curiosités, cette conférence analyse ces aberrations scientifiques qui nous réjouissent par leur étrangeté et leur intérêt esthétique.

Par Jean-Luc Dorchies, directeur de l’école d’arts plastiques de Grand Poitiers
Tout public. Entrée libre.

A propos du lieu