TRANS KABAR à Toulouse (31)

Trans Kabar, groupe de rock maloya, travaille sur une lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion pour élaborer une musique de « trans maloya ».

CONCERTS EN FRANCE
©N'Krumah Lawson Daku

Trans Kabar, traduit en lecture électrique des rites mystiques de l’île de la Réunion, pour élaborer une musique de « trans maloya ». Les quatre musiciens s’inspirent d’une cérémonie festive issue des rituels des esclaves faîte pour communier avec les ancêtres par la musique, les chants et les danses. Ils basent leur travail sur la voix des chants traditionnels du maloya et airs traditionnels. Des rythmiques rock maloya se sculptent autour de la voix et du kayamb pour se plonger dans les complaintes d’un blues insulaire, faisant grande place à l’improvisation.

« Un disque qui sonne et qui claque, tout en conservant intact l’esprit de la tradition. » RFI Musique

Jean-Didier Hoareau : Voix & Kayamb

Stéphane Hoareau : Guitare Electrique & choeur

Théo Girard : Contrebasse & choeur

Ianik Tallet : Batterie & choeur

  • Un concert mis en ligne sur l'Agenda de Madagascar-musiques.net
LA RÉUNION, MALOYA, ROCK, SERVIS KABARÉ, HOAREAU, Jean-Didier Hoareau, Stéphane Hoareau, Théo Girard, Ianik Tallet