Méditations et autres motets // La Rêveuse

Marc-Antoine Charpentier est le compositeur du Grand Siècle qui a le plus aimé et utilisé avec talent l’effectif de trois voix d’hommes

Cette combinaison de voix masculines, peu utilisée par ailleurs, permettait de mettre en valeur la profondeur des textes dans la musique sacrée, et donnait une extraordinaire densité au discours. On retrouve parfois cet effectif dans d’autres répertoires européens, comme dans les fantastiques Devotional Songs de Purcell, qui semblent faire écho aux méditations de Charpentier ; preuve, s’il en faut, que le génie de Charpentier avait dépassé les frontières et peut-être influencé d’autres grands noms de la musique.

*La Rêveuse *

Direction artistique Florence Bolton, Benjamin Perrot

Haute-contre Sean Clayton

Taille Marc Mauillon

Basse-taille Renaud Brès

Viole de gambe Florence Bolton

Théorbe Benjamin Perrot

Clavecin, orgue Clément Geoffroy

Marc-Antoine Charpentier Méditations pour le Carême

Sébastien de Brossard Miserere Mei Deus

Henry Du Mont Cantica sacra

Marin Marais Pièces de viole