Rencontre avec Michel Kokoreff et Michel Peraldi

Autour de l'ouvrage « La catastrophe invisible : histoire sociale de l'héroïne (France, années 1950-2000) », éditions Amsterdam, 2018.

L'or blanc, la drogue dure par excellence, l 'héroïne. On manquait d'ouvrages sur l'histoire contemporaine des usages et trafic des opiacés en France et c'est une somme impressionnante que propose cette recherche collective menée par une dizaine d'auteur.e.s, universitaires, acteurs et témoins de ce que les auteur.e.s nomment « la catastrophe invisible ». Un ouvrage qui se décortique en trois parties, de la « découverte » des opiacés et de leur diffusion et consommation au sein de différents milieux sociaux à partir des années 60, à la « catastrophe » rampante liée à la consommation accrue d'héroïne et à sa répression, pour terminer sur les programmes de réduction des risques. Un travail qui fait écho au très bon En quête de respect (Seuil, 2001) de Philippe Bourgois sur la vente et la consommation de crack à East-Harlem dans les années 90 et dans lequel une large place au recueil de témoignages est également faite. Venez nombreux !

société, drogue, histoire, histoire sociale