Église St-Pierre-ès-Liens de Clairac, Diocèse d'Agen

Récital du ténor François Duchamp, accompagné au piano par Richard Errington

© Société des amis de Clairac

Récital lyrique François Duchamp

Accompagné au piano par Richard Errington

La Société des amis de Clairac propose un récital gratuit, ouvert à tous, dans l'église St-Pierre-ès-Liens de Clairac (47320). Le ténor François Duchamp interprètera divers airs du répertoire lyrique, accompagné par le pianiste Richard Errington. Cette soirée sera l'occasion de (re)voir l'actuelle église paroissiale (paroisse Saint-Pierre-des-Rivières), ancienne église abbatiale. L'origine de cette abbaye bénédictine disparue à la Révolution se perd dans la nuit des temps. C'est grâce à son don au chapitre de Saint-Jean-de-Latran par Henri IV en 1604, qu'aujourd'hui encore, le chef de l'État français est chanoine de St-Jean-de-Latran. Clairac avait cette particularité d'être simultanément le siège d'une riche abbaye bénédictine, mais aussi l'un des premiers foyers de la Réforme dès le milieu du XVIe siècle, à tel point que le jeune roi Louis XIII vient en personne l'assiéger à l'été 1621.

Cette soirée sera l'occasion, pour la Société des amis de Clairac, d'attirer l'attention sur le riche patrimoine et l'histoire de ce "village remarquable" des bords du Lot.

Société des amis de Clairac

Paroisse Saint-Pierre-des-Rivières

François DUCHAMP, ténor

Après un bref passage au Petit conservatoire de Mireille à Paris, François Duchamp s'est orienté par hasard dans la musique classique. Après deux ans de formation au Conservatoire supérieur de région à Rouen, il est admis au Conservatoire de Paris XIII dans la classe de la soprano Suzanne Sarroca. Un an après, il intègre les chœurs professionnels de Rouen où il restera une année.

Sur les conseils de la soprano Régine Crespin, professeur au Conservatoire national supérieur de Paris, il rentrera en 1986 au Capitole de Toulouse où il chantera de nombreux rôles de la troupe, notamment aux côtés de Nathalie Dessay.

Dans le même temps, il se perfectionnera avec le professeur de Jose Carreras à Barcelone, puis à Venise chez le maestro Claudio Thiolas. Il sera ensuite titulaire de l'opéra de Monte-Carlo pendant plusieurs années et participera aux tournées internationales de ce théâtre.

Avant de participer à de multiples concours nationaux et internationaux, il enseignera la technique vocale dans différentes écoles de musique à partir de 1999 grâce à son statut de chanteur professionnel titulaire de théâtres nationaux.

Richard ERRINGTON, piano

Né en 1952 à Hereford (Angleterre) Richard Errington étudia à Hereford Cathedral School, où il chanta comme choriste dans sa jeunesse, puis ténor après sa mue. Il intégra ensuite le Royal Manchester College of Music, en ayant gagné un prix spécial pour y aller un an en avance, afin d’y étudier le piano, l'accompagnement, le violoncelle et le chant.

Par la suite il fut professeur en Angleterre jusqu'en 1997, date à laquelle il vint s'installer en Aquitaine avec son épouse. Ici, il enseigna le piano et le chant. Il a accompagné beaucoup de solistes dans la région et s'est également produit dans des récitals de piano solo. Il fut chef de trois chorales franco-anglaises.

Désormais, il compose très régulièrement : une symphonie, un concerto de piano, un Requiem, un Te Deum, un ballet, ainsi que des chansons et des pièces de piano. Il a aussi composé deux opéras, dont le deuxième (Opéra de la Paix) sera créé en 2019 à Genève.