Power Up, imaginaires techniques et utopies sociales

L'exposition "Power Up, imaginaires techniques et utopies sociales" s’empare de la thématique des infrastructures énergétiques à travers une approche féministe.

Création graphique : Aletheia

Ce projet collaboratif interroge, par le prisme de l’art contemporain, les liens entre mondes techniques de la grande échelle, biens communs et imaginaires associés.
L’exposition éclaire la coexistence de la toute-puissance de l’ordre électrique et des utopies sociales. Elle met en lumière les mouvements de résistances et les projections collectives à partir de l’histoire singulière du bassin rhénan qui régénère l’Histoire des utopies sociales européennes. Éclairant un champ des possibles en matière de transition énergétique, l’exposition interroge des futurs féministes et le municipalisme électrique.

Avec la participation de Carla Adra, Jessica Arseneau, Marjolijn Dijkman, Hilary Galbreaith, Maya Mihindou, Jürgen Nefzger, Claude Parent, Liv Schulman, Suzanne Treister, Tomi Ungerer.
Commissariat : Géraldine Gourbe, Fanny Lopez et Sandrine Wymann

Vernissage le jeudi 15 février de 18h à 20h.

Le projet de recherche Power Up, imaginaires techniques et utopies sociales de Géraldine Gourbe et Fanny Lopez se développe également au Grand Café à Saint-Nazaire du 9 février au 12 mai 2024.