A la rencontre des labels XXe

Journées nationales de l'architecture

  • Itinéraire et balade
  • Collectivité (communauté de communes, mairie, préfecture...)
  • Gratuit
©Jérôme Halatre pour le PETR coeur des Hauts de France, église d'Assevillers

Labellisée Patrimoine XXe en 2005, l'église Notre-Dame de l'Assomption d'Assevillers a été reconstruite entre 1923 et 1930 par l'architecte Louis Duthoit après la destruction de l'anciennes église en 1917 lors du repli allemand. Les décors sont signés Jean Gaudin. Louis Duthoit propose un projet en 1926 de style néo-gothique avec un plan en crois latine, comprenant une nef et deux collatéraux, une chapelle latérale, une sacristie et une abside polygonale. Le nouvel édifice est élévé en pierre avec encadrements et couronnements des baies en béton armé revêtu de briques, sur un soubassement de moellons. Une tour-clocher massive, percée du porche d'entrée, évoque les églises fortifiées avec sa tourelle d'escalier hors-oeuvre et sa flèche polygonale. Le tympan représentant un buste du Christ bénissant (iconographie typique des années 20-30) est sculpté par Anne-Marie Rous-Colas (1898-1993), l'un des artistes les plus actifs de l'entre-deux guerres dans le domaine religieux. Elle travaille notamment pour la basilique d'Albert. L'intérieur de l'église, richement orné, est marqué par l'élancement des arcs brisés de la voûte, reposant sur les piles de la nef. Les travées sont séparées par des arcs doubleaux en tiers-point recouverts de brique claire. Les arcs séparant la nef et les bas côtés sont surmontés d'un bandeau continu portant les textes des Béatitudes et les écoinçoins sont ornés de motifs végétaux. Les vitraux très colorés dui peintre-verrier Jean Gaudin (1879-1954) accentuent la richesse du décor. Ce dernier est complété par le mobilier liturgique en pierre réalisé par Monsieur Sueur (autels, fonts baptisamuax et bénitier) et par le mobilier en bois exécuté par l'Amiénois Raoul Brieux, dont les motifs géométriques se retrouvent sur les bancs et sur le confessionnal.

Un support explicatif sera disponible sur place. Plus de renseignements et échanges possible à la mairie sise à côté de l'église.