Visite libre de l'église vivante et parlante de Ménil-Gondouin

Visite libre de l'église vivante et parlante de Ménil-Gondouin

© caillebotte

En 1873, l'abbé Victor Paysant (1841-1921) fut nommé curé de Ménil-Gondouin, alors que l'église n'était pas encore achevée. Jusqu'en 1921, l'abbé Paysant décora et meubla l'église qui fut surnommée "église
vivante et parlante". Il était homme de foi, ami des pauvres,
pèlerin infatigable, conservateur du patrimoine et très respectueux du passé. Ses nombreux voyages lui inspireront la décoration de son église qui devint un musée chrétien. Il s'était inspiré des églises et cathédrales recouvertes de fresques représentant des scènes de la vie
du Christ. Ce prêtre voulait expliquer la religion catholique par l'image, il a voulu transformer son église en catéchisme vivant

A propos du lieu

Le Bourg, 61210 Ménil-Gondouin
  • Édifice religieux

Église meublée et ornée par l'abbé Victor Paysant, curé de la paroisse de 1873 à 1921 qui en fit "une église vivante et parlante". Après sa mort, les fresques furent effacées. Avec l'aide des cartes postales éditées par le prêtre et les études réalisées par les amis de Houlme, le conseil municipal et l'association de l'église ont pu remettre en place les tableaux et peintures à l'identique de ce qu'avait réalisé l'abbé Victor Paysant. En septembre 2004, la façade est restaurée à l'identique.

Église vivante et parlante Ménil-Gondouin © Église vivante et parlante Ménil-Gondouin