Visite libre du château de la Pellonnière

Visite du site du château de la Pellonnière

(c) DR propriétaiire

A propos du lieu

La Pellonnière Allée de la Pellonnière, 61400 Le Pin-la-Garenne
  • Château, hôtel urbain, palais, manoir
  • ,
  • Espace naturel, parc, jardin

Au bout de sa belle allée de platanes centenaires, se découvre le Château de la Pellonnière (XV-XVIIèmes siècles, ISMH) dans le cadre de verdure de son parc de 8ha, aux arbres remarquables, avec son allée de tilleuls ombragée et un immense platane bicentenaire (arbre de la Liberté?). Passé le beau porche aux deux tourelles XVème (pilasses et grille XVIIème), le manoir (XVème) apparaît entouré de ses fossés, vestiges de la forteresse du XIIème siècle qui avait beaucoup souffert de la ‘‘Guerre de cent ans’’. Grand manoir seigneurial percheron classique, avec ses hautes toitures et la tour de son escalier en vis, ornée de la tourelle en encorbellement donnant accès au ‘‘logis du guetteur’’. Continuellement habité au fil des siècles (familles de Cochefilet, du Grenier, marquis d'Oléron, de Gersant, Patu de St Vincent, de la Rivière du Pré d'Auge), le manoir a été agrandi, encadré par le ‘‘petit logis’’ à gauche et l’aile à droite construite au XVIIème siècle pour réunir le ‘‘pavillon’’ (grosse tour carrée à mâchicoulis à droite, vestige de la forteresse du XIIème) au manoir. Une tourelle restauration aux fenêtres néogothiques lui a été accolée vers 1830, constituant un château d’eau alimenté par le puits qui se situe à sa base. La chapelle Sainte Anne de 1699 a été remplacée par une chapelle oratoire intérieure en 1831. Les ‘‘communs’’ s’enorgueillissent à droite d’une ‘‘fuye’’, grand colombier de plain pied de plus de 2300 boulins datant de 1630. A gauche, ils sont prolongés par un étonnant ‘‘mur rucher’’ dont les 24 niches contenaient des ruches cylindriques de paille, et la cour carrée constitue le ‘‘clos’’. Des concerts et expositions ont lieu en saison.

Accès: sur la D938 entre Mortagne au Perche et Bellême

Château de la pellonnière