Visite de la chapelle du Carmel de Créteil

Abritant les religieuses qui vivent dans le silence, la solitude et la prière, le Carmel Sainte-Thérèse ouvre les portes de sa chapelle au public.

Photo Carmel

Héritier de l'enseignement religieux de Sainte Thérèse d'Avila, le carmel d'origine a été fondé en 1664, rue du Bouloy à Paris, par Marie-Thérèse, infante d'Espagne, après son mariage avec Louis XIV. Eparpillées lors de la révolution, les carmélites connaissent le tribunal, la prison. En 1901, la, communauté se réfugie en Belgique, puis revient en France, à Créteil, en 1920. Installée d'abord rue du Moulin, elle intègre son site définitif avenue de Ceinture au début des années 1950.

Ayant fait vœu de silence et de solitude, les 16 sœurs qui vivent à l'intérieur du Couvent consacrent leur temps à Dieu, en priant pour le monde. Seule, la chapelle du Carmel est ouverte au public. On y découvrira différentes oeuvres d'art religieux, ainsi que les règles de vie des Carmélites.

A propos du lieu