Jeu d'enquête, visite et rencontre à Mackwiller

Archéologie Alsace, la Collectivité européenne d’Alsace, la SRAAB et la commune de Mackwiller organisent un après-midi de découverte autour du patrimoine bâti de la commune.

  • Visite commentée / Conférence
  • Gratuit
©Atlantide

Archéologie Alsace, la Collectivité européenne d’Alsace, la SRAAB et la commune de Mackwiller organisent un après-midi de découverte autour du patrimoine bâti de la commune.

Au programme :

  • Lancement du jeu "Les archives perdues de Mackwiller"

Une enquête géolocalisée qui transformera les vestiges antiques de Mackwiller en un terrain de jeu sur smartphone !
Début de la mission devant la Mairie ; à partir de 8 ans ; Prod. Atlantide, Atelier Pandore et Archéologie Alsace.

  • Visite du temple protestant

Visite guidée par Nadège Gasc, responsable de l'unité Patrimoine bâti (CeA)
À 14h, 15h, 16h et 17h.

  • Présentation archéologique du site antique

Présentation par Pascal Flotté, archéologue spécialiste de l’Antiquité (Archéologie Alsace) et projection de films des fouilles menées par Jean-Jacques Hatt dans les années 1950.
À 14h30, 15h30, 16h30 et 17h30.

  • Dégustation de recettes antiques

Recettes préparées par la Société de recherche archéologique d'Alsace-Bossue. Pass sanitaire obligatoire

A propos du lieu

165 rue de l'École, 67430 Mackwiller
  • Monument historique
  • ,
  • Site archéologique

La commune de Mackwiller témoigne de nombreux vestiges gallo-romains : de vastes thermes qui semblent reliés à un complexe (XIXe siècle), un sanctuaire dédié au culte de Mithra où ont été découverts les fragments d'un grand relief sculpté (1955), un mausolée à proximité des bains (1966). Des blocs de pierre provenant d’un édifice monumental antique ont par ailleurs servi à la construction de l’église protestante.

Dans la seconde moitié du XIXe siècle, la Société pour la conservation des Monuments historiques d’Alsace entreprend la restauration et l’entretien des maçonneries des thermes, les recouvrant parfois sous une chape de béton. Des mesures de protection juridique sont prises par l’État (classement en 1875, sous gouvernement allemand, puis en 1930). Enfin, le Département du Bas-Rhin acquiert les terrains des thermes et du mausolée (en 1970 et 1988).

Paradoxalement à la richesse et à la diversité de ces découvertes, exceptionnelles dans la région, la connaissance de ce site reste encore lacunaire.

La valorisation et la connaissance de ce site constituent un enjeu patrimonial important : le Département du Bas-Rhin impulse un programme d'intervention en 2003. Il est demandé à Archéologie Alsace de réaliser un bilan des connaissances, d'entreprendre des recherches complémentaires (sondage, prospection géophysique, relevé photogramétrique), de sécuriser les vestiges et de concevoir un aménagement paysager.

Un circuit de visite intégrant des panneaux d'interprétation a été implanté à proximité des vestiges et s'est accompagné de la réalisation d'animations à l'occasion des Journées européennes du patrimoine, ainsi que d'un travail avec les établissements scolaires de la commune.

Accès: Parking à proximité immédiate.

Vestiges de la villa romaine ©Archéologie Alsace