Visite guidée du prieuré du Val Saint-Benoit et de l'atelier de faïencerie

Site habité par des moines pendant plusieurs siècles...

  • Visite commentée / Conférence
  • Gratuit
Ministère de la Culture

Au début du XIIIème, les moines avaient à charge la gestion et l'entretien de la terre. Ils ont construit l'église du Val-Saint-Benoît,

Le prieuré sera habité par des moines pendant plusieurs siècles puis tombera en ruines après son abandon au XVIIème siècle.

L'opération "Renaissance du prieuré du val Saint-Benoît" sous la présidence de la duchesse de Magenta permettra sa restauration.

Aujourd'hui c'est une communauté de 13 moniales qui y vit et y prie depuis plusieurs décennies.

Visite commentée et gratuite de l'église et de l’atelier de faïencerie, projection de photos sur l’histoire du Prieuré du Val Saint-Benoit.

À noter : Départ de visites commentées toutes les heures.
Après les visites, les sœurs seront là pour vous accueillir.
Exposition - vente d’artisanat monastique. Carte bancaire non acceptée.

A propos du lieu

71360 Epinac
  • Monument historique
  • ,
  • Édifice religieux

Le Val Saint-Benoît, terre qui appartenait à Gaultier, seigneur de Sully sera donnée aux frères du prieuré de Val-Croissant (un ordre religieux sous la règle de Saint-Benoît) au début du XIIIème siècle. Les moines auront à charge la gestion et l'entretien de la terre et construiront rapidement l'église du Val-Saint-Benoît, édifice religieux dans lequel sera inhumé le seigneur Gauthier en l'année 1240.

Son fils Hugues devenu plus tard chanoine de la cathédrale d’Autun, fera réaliser dans l'église du Val Saint-Benoît en l'honneur de son père, un bas- relief représentant les obsèques de ce dernier.

Le prieuré sera habité par des moines pendant plusieurs siècles puis tombera en ruines après son abandon au XVIIème siècle.

Des restaurations ne seront entreprises qu'à partir des années 1970 dans le cadre de l'opération "Renaissance du prieuré du val Saint-Benoît" sous la présidence de la duchesse de Magenta.

En 1982 les sœurs de Bethléem et de l'Assomption de la Vierge s'installèrent dans le Val et créèrent le monastère Notre-Dame d'Adoration.

Aujourd'hui c'est une communauté de 13 moniales qui y vit et y prie depuis plusieurs décennies.

Accès: Rejoindre la départementale entre Nolay et Autun

Prieuré du Val Saint-Benoît