Visite de l'ambassade du Brésil en France (Hôtel Schneider)

Visite libre et gratuite de l'ancien hôtel particulier de la famille Schneider, siège de l'ambassade du Brésil en France depuis 1971.

  • Visite libre
  • Gratuit
Ambassade du Brésil en France

A propos du lieu

34 cours Albert-Ier 75008 Paris
  • Château, hôtel urbain, palais, manoir
  • ,
  • Lieu de pouvoir, édifice judiciaire
  • ,
  • Ouverture exceptionnelle

L’ambassade du Brésil à Paris occupe l’ancien hôtel particulier de la famille Schneider depuis 1971, date à laquelle l'édifice, construit pendant la première moitié du XIXe siècle, a été acheté par le gouvernement brésilien. L’immeuble est situé dans un ensemble urbain qui a été inscrit à l'inventaire des sites historiques et pittoresques de Paris et dans le périmètre de protection des Monuments historiques. L’hôtel particulier, édifié sur un terrain de 1 860 mètres carrés, se trouve sur la rive droite, dans le VIIIe arrondissement de Paris, entre le pont de l’Alma et le pont des Invalides, construits pendant la deuxième moitié du XIXe siècle. De l’autre côté du fleuve se situent des monuments importants tels que l’Hôtel des Invalides et la Tour Eiffel. L’immeuble a été bâti en pierre de taille, du sous-sol au toit, dans le style éclectique du Second Empire, pendant le règne de Napoléon III. Sa façade en pierre est surmontée d’une cimaise et d’un toit en ardoise avec terrasson en zinc. Le grand escalier est orné d’une rampe en fer forgé avec des applications en bronze de même que la véranda. Le drapeau brésilien est placé sur le toit de l’édifice et peut être vu par les milliers de Parisiens et de visiteurs qui utilisent la Seine comme voie de transport. L’ambassade du Brésil à Paris dispose d’un espace vaste et somptueux dont la géométrie variable permet un usage multiple. À l’intérieur du bâtiment, l’ambassade a opté pour une décoration sobre qui met en valeur les splendides lignes de l’architecture et la délicatesse de l’ornementation.

Accès: M9 Alma-Marceau Bus 42, 63, 72, 80, 92

Créé par Rafaela Vincensini mardi 21 août - 16:05