Projection du film "Févriers", de Marcio Debellian, à l'ambassade du Brésil (VOST)

À partir du défilé de Carnaval de Mangueira rendant hommage à Maria Bethânia, le film trace un parcours entre Rio et Bahia, en accompagnant la chanteuse dans son univers familial, festif et religieux.

  • Projection
  • Gratuit
© Divulgação / Fevereiros

À partir du défilé de Carnaval de Mangueira rendant hommage à Maria Bethânia, le film trace un parcours entre Rio et Bahia, en accompagnant la chanteuse dans son univers familial, festif et religieux.

Synopsis:

L’école de samba Mangueira a remporté le Carnaval de 2016 en rendant hommage à Maria Bethânia, l’accent ayant été mis sur la religiosité toute particulière de cette chanteuse dévouée au catholicisme et au candomblé. Le film a suivi la mise en œuvre de ce Carnaval, depuis les croquis des tous premiers chars allégoriques jusqu’aux défilés au sambodrome, et accompagné Maria Bethânia dans le Recôncavo baianais, en prenant part à son environnement familial et religieux, ainsi qu’aux fêtes de sa ville natale, Santo Amaro da Purificação, appréhendant ainsi l’univers qui a servi d’inspiration au thème du défilé.

En circulant par le Recôncavo Baianais et le défilé de Mangueira, le film dresse des ponts entre Rio de Janeiro et Bahia, en présentant des aspects historiques tels que la naissance de la samba, la tolérance religieuse et le racisme.

Sur le réalisateur :

Marcio Debellian produit et réalise des documentaires, des vidéos, des spectacles et des expositions. Il a réalisé le documentaire O vento lá fora (2014), qui trace un portrait du poète Fernando Pessoa à partir de lectures de poèmes faites par Cleonice Berardinelli et Maria Bethânia. En outre, il a assuré l’argument, le scénario et la coproduction du documentaire Palavra (En)cantada (2008), qui traite du rapport entre poésie et musique. Il dirige le projet Palavras Cruzadas (mots croisés), qui propose des spectacles rassemblant des musiciens, des poètes et des artistes visuels – www.palavrascruzadas.art.br. Pour plus d'informations: www.marciodebellian.com

Bande-annonce:

A propos du lieu

34 cours Albert-Ier 75008 Paris
  • Château, hôtel urbain, palais, manoir
  • ,
  • Lieu de pouvoir, édifice judiciaire
  • ,
  • Ouverture exceptionnelle

L’ambassade du Brésil à Paris occupe l’ancien hôtel particulier de la famille Schneider depuis 1971, date à laquelle l'édifice, construit pendant la première moitié du XIXe siècle, a été acheté par le gouvernement brésilien. L’immeuble est situé dans un ensemble urbain qui a été inscrit à l'inventaire des sites historiques et pittoresques de Paris et dans le périmètre de protection des Monuments historiques. L’hôtel particulier, édifié sur un terrain de 1 860 mètres carrés, se trouve sur la rive droite, dans le VIIIe arrondissement de Paris, entre le pont de l’Alma et le pont des Invalides, construits pendant la deuxième moitié du XIXe siècle. De l’autre côté du fleuve se situent des monuments importants tels que l’Hôtel des Invalides et la Tour Eiffel. L’immeuble a été bâti en pierre de taille, du sous-sol au toit, dans le style éclectique du Second Empire, pendant le règne de Napoléon III. Sa façade en pierre est surmontée d’une cimaise et d’un toit en ardoise avec terrasson en zinc. Le grand escalier est orné d’une rampe en fer forgé avec des applications en bronze de même que la véranda. Le drapeau brésilien est placé sur le toit de l’édifice et peut être vu par les milliers de Parisiens et de visiteurs qui utilisent la Seine comme voie de transport. L’ambassade du Brésil à Paris dispose d’un espace vaste et somptueux dont la géométrie variable permet un usage multiple. À l’intérieur du bâtiment, l’ambassade a opté pour une décoration sobre qui met en valeur les splendides lignes de l’architecture et la délicatesse de l’ornementation.

Accès: M9 Alma-Marceau Bus 42, 63, 72, 80, 92

Créé par Rafaela Vincensini mardi 21 août - 16:05