Découverte de la Villa Lumière

Visite libre du hall, du grand salon et du salon doré de l'hôtel de ville d'Évian-les-bains, ancienne résidence de la famille Lumière. Visite commentée le dimanche à 15h15 et 16h15.

  • Visite libre
  • Gratuit
© Ville d'Évian D.R.

Ancienne résidence d’été de la famille Lumière (inventeurs du cinéma), cette somptueuse villa de style classique français inspiré de la Renaissance, est devenue l’hôtel de Ville en 1927.La décoration du bâtiment fut inspirée par l’architecte genevois Paul Pélissier. On peut y apercevoir une monumentale réplique en bronze du Penseur de Michel-Ange au bord de la terrasse extérieure et deux répliques des atlantes de Puget à l’entrée rue Clermont. À l’intérieur, une superbe lionne de bronze défend toujours l’accès de l’escalier monumental en chêne, œuvre de l’artiste lyonnais Pascal Devaux. L’hôtel de ville a également conservé le Salon doré, où se célèbrent les mariages. Les tentures en damas de soie jaune et les ors des lambris composent un ensemble de toute beauté.

Visite libre samedi 15 et dimanche 16 septembre de 14h à 18h

Visite guidée le dimanche 16 septembre à 15h15 et 16h15 (durée 1h). Gratuit : sur invitation à retirer à l’Office du tourisme. 30 personnes par visite.**

Rue de la Source de Clermont (à côté du Palais Lumière)Évian-les-Bains

Crédits de l'image Ville d'Evian D.R.

A propos du lieu

2, rue de Clermont, Evian-les-Bains
  • Château, hôtel urbain, palais, manoir
  • ,
  • Lieu de pouvoir, édifice judiciaire
  • ,
  • Maison, appartement, atelier de personnes célèbres
  • ,
  • Monument historique

La villa Lumière d'Evian-les-Bains date de la fin du XIXe siècle. Les travaux ont commencé en 1885 sous la conduite de l'architecte Moille. Cette maison devait devenir la résidence d'un riche propriétaire. Celui-ci meurt pendant les travaux et la villa se trouve inachevée en 1887. Elle est achetée par Antoine Lumière en 1896 pour devenir sa résidence d'été. Antoine Lumière est d'abord un portraitiste installé à Besançon. Après la guerre de 1870 il s'installe à Lyon et devient photographe du monde politique et artistique lyonnais. Il encourage ses deux fils Louis et Auguste Lumière à travailler sur l'invention du cinématographe.
Il transforme ce bâtiment en demeure raffinée à la demande de ses fils. Depuis 1927, la villa Lumière abrite l'hôtel de ville d'Evian-les-Bains. Ce sont d'abord Antoine Charhe, architecte genevois, et Charles Pélissier, décorateur, qui se sont occupés du chantier. Puis de nouveaux plans furent réalisés par le cabinet d'architectes genevois Chevalier à partir de 1896.
C'est une villa au style grandiloquent avec une façade de style néoclassique et est précédée d'une vaste terrasse à balustre avec vue sur le lac Léman. Au-dessus de la porte basse on trouve une réplique monumentale en bronze du penseur de Michel Ange. L'entrée principale est encadrée par deux répliques des atlantes de Puget qui ornent l'hôtel de ville de Toulon. Le salon d'honneur, aujourd'hui devenu la salle des mariages, présente de grands lustres classiques et du mobilier en bois orné.