Expositions archéologiques : Lugdunum des Convènes et le trophée augustéen

Temple, théâtre, marché, thermes font du Lugdunum pyrénéen une petite Rome provinciale. L’exposition présente les données archéologiques les plus récentes.

  • Peinture / Sculpture
  • ,
  • Histoire / Science
  • ,
  • Pédagogique / Ludique
  • Visite touristique
  • ,
  • Patrimoine
  • Animation
  • Gratuit
  • ,
  • Jeunesse

> Lugdunum des Convènes. Histoire monumentale d’une ville romaine

Temple, théâtre, marché, thermes font du Lugdunum pyrénéen une petite Rome provinciale. Dans l'Antiquité tardive d'importantes constructions modifient le paysage urbain : enceinte de la ville haute, basilique chrétienne, forum.

Si la tradition situe la première implantation romaine à Lugdunum en 72 avant notre ère, ce n'est que 50 ans plus tard que l'agglomération, à l’origine modeste foirail, devint une ville. Ce développement urbain, initié à l’empereur Auguste, se poursuivit durant toute la période romaine.

L’installation en Aquitaine romaine de Wisigoths en 410 ne modifia ni l'organisation administrativ existante, ni la vie économique antérieure. A cette époque la ville se dote d’un rempart honorifique en ville haute, d’une église, d’un nouveau forum et d’une basilique en ville basse.

Passée en 517 sous l'autorité des Francs, la ville aurait été entièrement détruite en 585. Mais cette fin ne fut pas aussi radicale que ne le disent les textes.

On admet volontiers que le haut Moyen Age ait été marqué par la fin de la ville basse, le replid'une population en net recul démographique sur la ville haute, le déclin économique et culturel.

Mais cette sombre vision tient surtout à l'absence de la documentation archéologique. Au Xème siècle le Comminges fut érigé en comté. Quant à l'Eglise, l'évêché médiéval fut l'héritier direct de la communauté chrétienne antique.

L’exposition présente les données archéologiques les plus récentes. Elle associe pour chacun des monuments une proposition de restitution et un objet emblématique du site.

Un parcours ludique est proposé aux jeunes publics.

Public : Tous publics

Espace d’exposition du musée, bâtiment de l’ancienne Gendarmerie.

Entrée libre tous les jours de 10H à 18H.

Fermé le lundi.

Musée archéologique départemental / 05. 61. 88. 31. 79 / musee-archeologique@cd31.fr

période romaine, comminges, saint-bertrand de comminges

About the venue

rue du musée, saint-bertrand de comminges

Etablissement de conservation lié au site de Lugdunum, l’antique chef-lieu de la cité des Convènes, le Musée archéologique départemental de Saint-Bertrand-de-Comminges a été créé en 1985.
Parallèlement à ses missions d’étude et de conservation, l’équipe du Musée archéologique départemental accueille les chercheurs, professionnels ou amateurs et poursuit son programme d’exposition temporaire.

Musée archéologique départemental